Jackson Pollock « Croaking Movement (Mouvement Croassant ou Coassant) » au Musée Peggy Guggenheim à Venise

Huile sur Toile (137 x 112 cm) 1946 Musée Peggy Guggenheim

Ce tableau de Jackson Pollock « Croaking Movement » un peu difficile à traduire par « Mouvement Croassant, ou Coassant » faisait partie des sept œuvres regroupées pour l’exposition de Pollock de 1947 à la galerie « Art Of This Centuryù de Peggy Guggenheim à New York.

Jackson Pollock, Croaking Movement ou Mouvement Croassant ou Coassant, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Croaking Movement
En tant que collection, ces sept œuvres furent dénommées « Sounds in the Grass », « Sons dans l’herbe ».

Ce qui tranche ici par rapport aux autres œuvres de Pollock où il a utilisé la technique du dripping est le côté « sec » de la peinture appliquée.

Pas de coulures, pas de gouttelettes dans celle-ci, mais au contraire une application de la peinture en écrasant directement le tube sur la toile.

Une application souvent suivie d’un étalement de la matière appliquée avec des instruments contondants pour créer un effet de texture épaisse, pour former des croûtes de peintures.

Le côté sec et anguleux de ce type d’application de la couleur est de plus amplifié par le fait que Pollock a griffé sa toile pour y dessiner trait et courbes, pour y inclure des formes secondaires dans les formes principales.

Jackson Pollock, Croaking Movement ou Mouvement Croassant ou Coassant, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Croaking Movement
Jackson Pollock, Croaking Movement ou Mouvement Croassant ou Coassant, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Croaking Movement


Retour en haut de la page