Pablo Picasso au Musée Peggy Guggenheim à Venise


Pablo Picasso, La Baignade, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Pablo Picasso, La Baignade
Pablo Picasso, de son vrai nom Pablo Ruiz, est né en 1885 à Malaga en Espagne.

Son père étant lui-même peintre, Pablo commença à dessiner dès son plus jeune âge.

En 1895, la famille déménagea à Barcelone où Pablo Picasso s’inscrivit à la « Lonja », l’académie des arts.

En 1900 il se rendit pour la première fois à Paris, il s’y installa en 1904 et devint l’ami de Guillaume Apollinaire et de Max Jacob.

Pablo Picasso, Le Poète, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Pablo Picasso, Le Poète
Son style évolua rapidement avec une période dite bleue, de 1901 à 1904, suivie d’une période dite rose en 1905.

Son tableau des « Demoiselles d’Avignon » en 1907 fut un tournant décisif dans son évolution artistique qui suivit celle du cubisme.

De 1925 aux débuts des années 30, Picasso se tourna en partie vers le surréalisme et commença à s’intéresser à la sculpture à partir de 1931.

En 1936, Pablo Picasso fut profondément affecté par la guerre d’Espagne dont il représenta les horreurs dans son fameux tableau « Guernica ».

Dès 1939, la réputation de Pablo Picasso était déjà mondiale avec des expositions majeures, notamment celle qui eut lieu au Museum of Modern Art de New York.

Pablo Picasso, La Baignade, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Pablo Picasso, La Baignade
Au début des années 40, il quitta Paris occupé par les troupes allemandes pour s’installer dans le sud de la France.

En 1944 il se lia avec le parti communiste.

Les œuvres exposées au musée Peggy Guggenheim couvrent une période assez longue de sa vie, de 1911 avec « Le Poète » à 1939 avec le « Buste d’Homme en Tricot rayé » en passant par « L'Atelier » et le magnifique « La Baignade ».


Retour en haut de la page