Max Ersnt au Musée Peggy Guggenheim à Venise


Max Ernst, L'Antipape, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Max Ernst, L'Antipape
Max Ernst est né en avril 1891, à Brühl en Allemagne.

Il commença des études de philosophie à l’université de Bonn en 1909, mais les abandonna rapidement pour se consacrer uniquement à l’art.

Ce qui ne l’empêcha pas de s’intéresser dans le même temps à la psychologie.

Max Ernst découvrit les œuvres de Pablo Picasso, de Vincent Van Gogh, d’Edward Munch et de Paul Cézanne lors de l’exposition « Sonderbund » à Cologne en 1912.

En 1913, il rencontra Guillaume Apollinaire et Robert Delaunay et partit pour Paris.

Max Ernst, La Toilette de la Mariée, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Ernst, Toilette de la Mariée
En 1914, Max Ernst se lia d’amitié avec Jean Arp, une amitié qui dura tout au long de sa vie.

Max Ernst exposa pour la première fois à Paris en 1921 à la galerie Au Sans Pareil.

Début des années 20, il s’impliqua dans le mouvement surréaliste aux côtés de Paul Eluard et d’André Breton.

Max Ernst collabora avec Joan Miró pour réaliser des dessins pour le maître des ballets russes Serge Diaghilev en 1926.

En 1930 il travailla avec Salvador Dalí et Luis Buñuel pour le film « L’Age d’Or ».

Max Ernst, Le Baiser, au musée Peggy Guggenheim à Venise.
Max Ernst, Le Baiser
En 1932 Max Ernst exposait à la galerie de Julien Levy à New York puis, en 1936, au musée d’Art Moderne de New York.

En 1939 il fut arrêté en France comme ennemi étranger et emprisonné dans un camp d’internement dont il ne fut libéré que deux ans plus tard.

Max Ernst quitta alors la France pour les États-Unis en compagnie de Peggy Guggenheim pour y rencontrer d’autres problèmes puisqu’il fut de nouveau arrêté, soupçonné d'espionnage par le FBI.

Il fut libéré grâce aux relations de Peggy Guggenheim et à l'intervention d'un procureur.

Max Ernst et Peggy Guggenheim se marièrent en 1942, un mariage qui ne dura que très peu de temps.


Retour en haut de la page