André Masson « L'Armure » au Musée Peggy Guggenheim à Venise

Huile sur Toile (80,6 x 54 cm) Avril 1925 Musée Peggy Guggenheim

André Masson, L'Armure, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
André Masson L'Armure
Dans ce tableau, « L’Armure », André Masson, intègre le surréalisme dans le cubisme analytique.

S'il respecte encore les règles du cubisme en limitant la gamme chromatique dans son œuvre, l’érotisme qui s’y exprime annonce le surréalisme.

Un tableau qui semble exprimer la frustration, la frustration amoureuse de l’artiste.

Le mot armure devient ici le symbole d’un corps inaccessible avec un sein particulièrement agressif et protégé, « métallique ».

Un corps sans bras, avec une tête « détachée » du buste prééminent dans le tableau.

L’alliance des courbes et des angles donne beaucoup de puissance et de mouvement à cette œuvre de Masson.

André Masson, L'Armure, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
André Masson L'Armure


Retour en haut de la page