Francis Picabia « Très Rare Tableau sur la Terre » au Musée Peggy Guggenheim à Venise

Francis Picabia, Très Rare Tableau sur la Terre, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Rare Tableau sur la Terre
Huile et peinture métallique sur toile, feuille d'argent et d'or sur bois (125,7 x 97,8 cm) 1915 Musée Peggy Guggenheim

Francis Picabia, de son nom complet Francis Marie Martinez Picabia, est né à Paris d’un père espagnol et d’une mère française.

Il étudia à l’école des Arts Décoratifs de Paris de 1895 à 1897 et commença à peindre dans le style des impressionnistes à partir de 1902.

Mais dès 1908, son style changea radicalement sous l’influence du Fauvisme, du Néo-impressionnisme et du Cubisme.

Il se dirigea ensuite vers l’abstraction et ce jusque dans les années 1920.

Francis Picabia, Très Rare Tableau sur la Terre, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Picabia, Très Rare Tableau sur la Terre
Il fut l’ami de Guillaume Apollinaire, mais aussi de Marcel Duchamp.

L’année 1915 fut marquée par son approche machiniste et mécanomorphique, dont le tableau exposé au musée Peggy Guggenheim est un parfait exemple.

Un style qu’il conserva jusqu’en 1923.

Ce tableau représente un visage avec ses deux yeux, le nez et la bouche.

Francis Picabia, Très Rare Tableau sur la Terre, au musée Peggy Guggenheim à Venise
Rare Tableau sur la Terre
Mais c’est aussi plus que cela.

Il y a une dynamique mécanique en mouvement sous nos yeux, la machine, avec ses engrenages apparents, est en mouvement.

Pour certains ce tableau peut être lu comme une évocation d’un acte sexuel transcrit en termes mécaniques, une vue dépassionnée du sexe.

Pour d’autres il s’agit d’une machine a vocation alchimique ce qui serait représenté par les yeux, l’un d’or et l’autre d’argent.

On notera aussi la note d’humour de Francis Picabia dans le coin supérieur gauche du tableau ou il a écrit : « Très Rare Tableau sur la Terre ».


Retour en haut de la page