Cy Twombly au Musée Peggy Guggenheim à Venise


Cy Twombly « Sans Titre - 1961 »

"Sans Titre" Huile et Crayon sur Toile (133,4 x 151 cm) 1961 Musée Peggy Guggenheim

Cy Twombly, Sans Titre 1961, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Cy Twombly, Sans Titre 1961
Cette toile « sans titre » de Cy Twombly, réalisée en 1961, est à la fois naïve et symbolique.

Elle possède la naïveté d’un dessin d’enfant.

Une innocente de l’enfance renforcée par la couleur beige clair du fond de la toile.

Naïveté des graffitis, des taches qui la parsèment, contrebalancée par leur positionnement, par le jeu de lignes et de diagonales qu’elles forment entre elles. Le monde imaginaire des enfants, reconstruit par Cy Twombly.

Un monde que Twombly rappelle brusquement à la réalité en introduisant la fenêtre centrale.

Cy Twombly « Sans Titre - 1967 »

"Sans Titre" Huile et Craie grasse sur Toile (127 x 170,2 cm) 1967 Musée Peggy Guggenheim

Cy Twombly, Sans Titre 1967, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Cy Twombly, Sans Titre 1967
Dans cette seconde toile de Twombly, également « sans titre » et peinte quelques années plus tard, le rapport à l’enfance est toujours présent, suggéré.

C’est un tableau noir où l’on a écrit à la craie.

Une craie si présente qu’on en sent presque l’odeur. En tout cas, l’illusion est parfaite.

Ce tableau se construit sur le thème de la répétition des signes, des boucles, serrées, parfaitement alignées les unes sous les autres.

La liberté des signes, de l’écriture, ramassée dans l’ordre strict des lignes, coincée entre les bords du tableau.

Une liberté contrainte, on se sent libre au début de la ligne, l’écriture est penchée, dynamique, entraînée et, plus on approche de la fin de la ligne, plus l’écriture se redresse, se compresse pour finalement s’arrêter contre le bord droit.

Cy Twombly, Sans Titre 1961, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Cy Twombly, Sans Titre, Détail
Cy Twombly, Sans Titre 1967, au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Cy Twombly, Sans Titre, Détail


Retour en haut de la page