Alexander Calder « Mobile Verre et Porcelaine » au Musée Peggy Guggenheim à Venise

Mobile, Métal, Verre et Porcelaine (167 x 117 cm) 1934 Musée Peggy Guggenheim

Alexander Calder,  Mobile Verre et Porcelaine au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Mobile Verre Porcelaine
Alexander Calder a commencé à créer ses premiers mobiles dès 1930. Des œuvres si originales à l'époque qu’elles n’avaient même pas de nom.

C’est un ami de Calder, l’artiste Marcel Duchamp qui trouva le nom de "mobile".

Alexandre Calder a lui-même rappelé ce fait :

« Je lui ai demandé de quel nom je pourrais appeler mes structures suspendues et il me dit "mobile".

Il faut savoir qu’en français cela signifie à la fois "mouvement" mais également "motif" (le mobile est ce qui pousse à bouger, à faire). »
Alexandre Calder

Les mobiles de Calder furent entièrement réalisés par lui-même, artiste et artisan à la fois.

Le mobile, cette création artistique nouvelle le satisfaisait fortement par son côté imprévisible en fonction des mouvements de l’air, comme si l’art se mariait avec la nature.

Alexander Calder,  Mobile Verre et Porcelaine au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Mobile Verre Porcelaine
Alexander Calder,  Mobile Verre et Porcelaine au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Mobile Verre Porcelaine
Alexander Calder,  Mobile Verre et Porcelaine au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Calder, Mobile Verre et Porcelaine
Alexander Calder,  Mobile Verre et Porcelaine au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Calder, Mobile Verre et Porcelaine


Retour en haut de la page