Alexander Calder « Arc de Pétales »

Mobile en Aluminium (Hauteur 214 cm) 1941 Musée Peggy Guggenheim

Alexander Calder, Arc de Pétales au Musée Peggy Guggenheim à Venise
Calder, Arc de Pétales
Le mot « Mobile » fut attribué pour la première fois aux sculptures suspendues de Calder par son ami Marcel Duchamp.

« Mobiles » ainsi furent dénommées les sculptures d’Alexander Calder, sculptures qu’il commença à créer dans les années 1930.

Pour la réalisation de ce mobile, il a découpé des feuilles d’aluminium qui rappellent les formes que l’on retrouve dans les œuvres d’art des surréalistes, par exemple dans les motifs des tableaux de Joan Miró.

Mais en plus des formes, c’est bien évidemment le mouvement des éléments qui constitue la vie de la sculpture.

Un mouvement lent pour les pièces du haut du mobile, contrastant avec le déplacement beaucoup plus rapide de celles du bas.


Retour en haut de la page