La Lumière Divine dans le Paradis de Tintoret au Palais des Doges

Au centre du Paradis de Tintoret : l’Archange Raphaël

Le Paradis de Tintoret, la Vierge Marie, le Christ et l'Archange Raphaël, au Palais des Doges de Venise
Vierge, Christ et Raphaël
Entre les quatre Évangélistes, un ange en prières, l’Archange Raphaël, occupe le centre du tableau.

Son visage est empreint de la douceur mélancolique caractéristique du petit Saint-Jean-Baptiste qui regarde l’Enfant Jésus.

Il est torse nu, en pleine lumière, le visage levé en adoration vers le Christ Sauveur : il quitte la pesanteur de son vêtement bleu à l’image d’une âme quittant son corps, et monte vers Lui dans une colonne de lumière.

Entouré d’anges magnifiques pleins de sollicitude, ce corps en pleine lumière attire le regard parce qu’il est au centre de la croix formée par cet axe vertical avec l’alignement horizontal des quatre Évangélistes.

Le Paradis de Tintoret, l'Archange Raphaël, au Palais des Doges de Venise
Le Paradis : l'Archange Raphaël
En bas du tableau, une femme vêtue de jaune le suit du regard en écartant les bras, il s’agit de l’ange gardien de la mer.

Le Tintoret a organisé le Paradis autour de cet axe vertical partant de cette femme qui regarde l’ange qui regarde Jésus qui regarde la Vierge Marie.

Les Grands Personnages de la Bible dans le Paradis de Tintoret

Dans la partie gauche du tableau, à gauche de Saint-Marc, on remarque facilement les grands personnages de la Bible, toujours vêtus de drapés aux vives couleurs, très expressifs, et particulièrement bien représentés par le Tintoret.

Le Paradis de Tintoret, Moïse et le Roi David d'Israël, au Palais des Doges de Venise
Le Paradis : Moïse et le Roi David
Moïse en bleu et rouge porte les Tables de la Loi, les rayons de lumière jaillissant de sa tête vénérable et son beau visage empreint de spiritualité révèlent l’homme plein de sagesse qui reçut le message divin sur le mont Sinaï.

Derrière Moïse, le vieil homme en bleu et jaune en train de lâcher son couteau est Abraham, le héros de la foi en Dieu prêt à sacrifier son fils Isaac qu’il tient par les cheveux.

David, le grand roi d’Israël plein de noblesse et de courage, joue de la cithare et chante avec ferveur ses célèbres Psaumes.

À sa droite, l’homme avec un turban est le roi Salomon ; celui-ci se penche vers un homme torse nu aux cheveux blancs avec l’Arche et la colombe, c’est Noé le juste, que Dieu a choisi pour sauver les êtres vivants du déluge.

À la droite de Salomon, tous deux la tête enturbannée, se trouvent les prophètes Isaïe et Amos, qui tient un livre sur ses genoux.

Page Précédente | Page Suivante


Retour en haut de la page