Le Palais des Doges à Venise



La salle du Grand Conseil Palais des Doges à Venise
La salle du Grand Conseil

Le Grand Conseil

Le Grand Conseil est ce qu'il convient d'appeler le parlement vénitien. Il est la structure politique qui aura le plus d'impact sur l'évolution architecturale du Palais Ducal au cours des siècles.

A l'origine la salle principale du Maggior Consiglio était située au rez-de-chaussée du palais, à l'extrémité Est de la façade Sud.

Or, le nombre de membres de cette assemblée, du fait de la décision de la “fermeture” (la Serrata) en 1297 du Grand Conseil, pour en limiter le nombre de membres aux seuls nobles inscrits sur le Livre d'Or de la noblesse vénitienne, bondit, à l'inverse de l'effet recherché, en quelques dizaines d'années d'environ 400 membres à l'origine à plus de 1200.

Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Salle du Grand Conseil
La salle existante du Grand Conseil ne permettait absolument plus de recevoir un tel nombre de parlementaires.

De plus, comme nous vous l'avons indiqué plus haut, les bâtiments étaient construits autour de la cour, une cour qui avait également sa propre fonctionnalité à savoir la récupération des eaux de pluie et donc sa propre citerne.

Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Salle du Grand Conseil
Il faut savoir qu'à certains moments, liés à des périodes de sécheresse plus importantes, Venise était obligée de faire venir de l'eau douce par bateaux depuis la terre ferme, les citernes de la ville ne pouvant alors subvenir en quantités suffisantes aux besoins de la population.

La citerne du Palais Ducal était donc un élément particulièrement important aux yeux des dirigeants et il n'était pas question d'envisager de la déplacer.

Agrandir la salle du Grand Conseil, alors située au rez-de-chaussée, se heurtait donc à la présence de la citerne qui empêchait ainsi toute extension de la salle en direction de la cour.

Puits en bronze de la Cour du Palais des Doges de Niccolo de Conti et Alfonso Alberghetti, à Venise
Puits de la Cour du Palais
« Les deux citernes qui sont creusées dans la cour font penser au désert.

Venise n'a pas une seule source.

À l'entrée des flots, elle est comme Palmyre au milieu des sables. »
Edgar Quinet - Allemagne et Italie

Après des tergiversations qui durèrent plusieurs dizaines d'années, on décida en 1340 de construire une nouvelle salle du Grand Conseil mais cette fois ci non plus au rez-de-chaussée mais au premier étage noble.

Le Paradis de Tintoret dans la Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Le Paradis de Tintoret
La totalité de l'aile Sud fut ainsi reconstruite pour pouvoir accueillir une Salle du Grand Conseil capable de faire face à l'augmentation du nombre de nobles composant désormais l'assemblée.

La construction de cette aile et de la nouvelle salle du Grand Conseil furent achevés, après bien des vicissitudes, dont la peste noire de 1348, en 1365, soit plus de 65 ans après les premières réflexions liées à la nécessité de l'agrandissement de la salle !

Le Paradis de Tintoret dans la Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Le Paradis de Tintoret
« Une boiserie sombre sert de cadre aux toiles de Véronèse, du Tintoret, de Palma jeune, qui décorent les murs.

Elles retracent l'histoire glorieuse de Venise.

Le tableau de Paul Véronèse, intitulé le Triomphe de Venise, mérite une description un peu détaillée.

Venise la blonde, femme d'une rare beauté, est assise sur un trône ; autour d'elle, une riche architecture déploie un grand luxe de balcons et de colonnes torses.

Le Paradis de Tintoret dans la Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Le Paradis de Tintoret
Un essaim de jeunes et jolies femmes forme son cortège.

Une lumière transparente inonde les draperies et les visages et donne à cet ensemble un air de fête.

Venise semble une reine heureuse, sur son front calme, deux anges, qui fendent les airs, viennent poser un diadème.

Puis, en descendant de ce monde idéal dans le monde de la réalité, on aperçoit, se pressant derrière une balustrade, de jolies vénitiennes, en costume de l'époque, décolletées en carré.

Le Paradis de Tintoret dans la Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Le Paradis de Tintoret
Enfin, tout en bas, s'agite et grouille une foule bruyante de guerriers, de chevaux, de têtes à la physionomie vigoureuse.

Le tout forme plus qu'une fête, c'est un véritable festin pour les yeux. »
Alfred Bellenger - A Travers l'Italie 1882

Un Frisson vous saisit !

Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Salle du Grand Conseil
« Voici d'abord la Chambre du Grand Conseil.

Un frisson vous saisit lorsque vous pénétrez dans cette salle immense où vous tenez si peu de place.

Avec cela, la porte est dans un angle ; de sorte que, à peine avez-vous fait quelques pas du côté par où vous êtes entré, que vous voyez du coin de l'oeil tout un monde s'agiter dans l'espace. »
Alfred Driou - à Venise 1861

Grandiose et Magnifique

“L'ancienne salle du Grand Conseil est une des plus vastes que l'on puisse voir. La cour des Lions, de l'Alhambra, y tiendrait à l'aise.

Salle du Grand Conseil du Palais des Doges à Venise
Salle du Grand Conseil du Palais
Quand on y entre, l'on reste frappé d'étonnement.

Par un effet assez fréquent en architecture, cette salle parait beaucoup plus grande que le bâtiment qui la renferme.

Une boiserie sombre et sévère, où les armoires à livres ont remplace les stalles des anciens sénateurs, sert de plinthe à d'immenses peintures qui se déroulent tout autour de la muraille, interrompues seulement par les fenêtres, sous une ligne de portraits de doges et un plafond colossal tout doré, d'une richesse et d'une exubérance d'ornementation incroyable, à grands compartiments, carrés, octogones, ovales, avec des ramages, des volutes et des rocailles d'un goût peu approprié au style du palais, mais si grandiose et si magnifique qu'on en est tout ébloui. »
Théophile Gautier - Italia 1855




Le Palais des Doges à Venise sur Wikipedia

Retour en haut de la page