Le Palais des Doges à Venise


Les trèfles de la façade du Palais des Doges à Venise sur la Piazzetta San Marco
Les trèfles du Palais des Doges

Des Trèfles à quatre feuilles

« Je ne fus pas moins frappé de la bizarre ordonnance de cette façade, dont la structure semble, à première vue, donner le plus formel démenti aux lois de la statique.

Imagine-t-on, en effet, rien de plus choquant, pour un mathématicien surtout, que cette grande muraille de marbre à peu près massive, élevée sur une loggia entièrement à jour et pesant de tout son énorme poids sur la dentelle non interrompue d'ogives, de trèfles et de quatre-feuilles que vous connaissez ?

Je ne suis pas mathématicien et pourtant, je l'avoue, la première impression que me fit ce colossal porte-à-faux fut si vive que la trace n'en est pas encore effacée aujourd'hui. »
Adolphe Lance - Excursion en Italie 1859

Le Palais des Doges à Venise, façade sur la Piazzetta San Marco
Le Palais des Doges
« Sur une puissante colonnade gothique s'en élève une autre, élancée, gracieusement coiffée de trèfles, sur laquelle semble suspendue (par un renversement des lois de l'équilibre) une énorme muraille, resplendissante sous un revêtement croisillé de marbres rouges et blancs.

Comme couronnement, une délicate balustrade dentelée, hérissée d'aigrettes et de pyramides à jour. »
Pol Anatole Matthieu 1901

Un Bonnet Persan en équilibre

La cour intérieure du Palais des Doges à Venise, le Campanile et la basilique Saint-Marc
La cour intérieure
« Le palais des Doges semble un défi. Le lourd repose sur le léger.

C'est un bonnet persan en équilibre sur une dentelle empesée.

Les styles différents s'y tressent avec une subtilité sans pareille et l'ensemble qui est insoutenable s'impose comme une trouvaille de génie.

Les arcades du rez-de-chaussée sont ogivales, celles du premier étage gothico-arabes : sur quoi se dresse un mur de brique, nu comme une tente du désert.

C'est qu'il est à Venise une vaste chambre close dans l'ombre de laquelle se jouent les passions qui importent et s'élaborent les destins glorieux de la République.

Voilà ce qui se décide derrière ce mur sublime, et les colonnes se redoublent pour soulever au-dessus de la cité des eaux cette arche mystérieuse, comme une chasse d'argent. »
Adrien Mithouard - Les Marches de l'Occident Venise 1910

Un édifice dont la racine serait en l'air !

Les colonnes du Palais des Doges sur la Piazzetta San Marco à Venise
Colonnes du Palais des Doges
« Dans toute construction la base est ordinairement forte ; le monument diminue d'épaisseur à mesure qu'il envahit le ciel.

Le palais ducal est tout juste le contraire de cette architecture naturelle : la base, percée de légers portiques que surmonte une galerie en arabesques endentées de quatre feuilles de trèfle à jour, soutient une masse carrée presque nue.

On dirait d'une forteresse bâtie sur des colonnes, ou plutôt d'un édifice renversé planté sur son léger couronnement et dont l'épaisse racine serait en l'air. »
François-René de Chateaubriand - Mémoires d'Outre-Tombe

Le Plein reposant sur du Vide

Le Palais des Doges pendant l'Acqua Alta sur la Piazzetta San Marco à Venise
Palais des Doges et Acqua Alta
« L'érection seule de cet édifice aux placages blancs et roses était un défi aux lois de la statique.

Qu'on se figure en effet deux colonnades superposées, l'une aux fûts robustes, l'autre portant une galerie légère, véritable dentelle continue d'ogives, de trèfles et de quatre-feuilles, et, sur cette galerie, une masse énorme et solide, une forteresse presque sans fenêtres, au sommet délicatement festonné : c'est-à-dire le plein reposant sur le vide.

Ajoutez, pour surcroît d'audace, que l'angle colossal de la maçonnerie, du côté du quai, n'a pour appui qu'un pilier unique. »
Jules Gourdault - Venise et la Vénétie 1886


Le Palais des Doges à Venise sur Wikipedia

Retour en haut de la page