Le Palais des Doges à Venise : Des Sculptures à foison


Eve, statue d'Antonio Rizzo, 1464, dans la cour du Palais des Doges à Venise
Ève, d'Antonio Rizzo
Mais le Palais des Doges est aussi remarquable pour les centaines de sculptures qui le composent.

Des sculptures choisies très soigneusement pour les symboles qu'elles représentaient.

On trouve deux ordres hiérarchiques de sculptures dans le Palais Ducal.

Tout d'abord les sculptures des ordres supérieurs des deux angles de la façade donnant sur le Bassin de Saint-Marc qui représentent les archanges, les guides spirituels.

Les Fils de Noé, XIV-XVe siècle, Palais des Doges de Venise
Les Fils de Noé
Sur l'angle à l'Est, au niveau du Ponte de la Paglia qui donne sur le rio de Palazzo o de Canonica, se trouve l'Archange Raphaël, l'Archange protecteur des voyageurs et des pèlerins.

Sur cette sculpture il guide d'ailleurs le jeune Tobie.

De l'autre côté, à l'Ouest, se trouve la statue de l'archange Michel tenant une épée dégainée et symbolisant la lutte du bien contre le mal et donc symbolise la République de Venise face aux infidèles !

Tandis qu'au niveau de l'ordre supérieur sont représentés les guides spirituels, au niveau de l'ordre inférieur on peut au contraire voir des sculptures qui symbolisent les faiblesses des hommes.

Chapiteau du Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc à Venise
Chapiteau du Palais des Doges
On y voit donc des groupes de sculptures représentant “L'ivresse de Noé” ou encore la “Chute d'Adam et Ève” sur l'angle Ouest, une sculpture réalisée par Antonio Rizzo en 1476.

« On voit Adam et Ève décemment habillés d'une feuille de figuier, et à l'angle qu'échancre le pont de la Paille, le patriarche Noé, dont Sem et Japhet recouvrent la nudité, tandis que Cham, le fils peu respectueux, ricane à l'écart sur le retour du mur.

Le bras du vieillard, traité avec une fine sécheresse gothique, laisse voir tous les muscles et toutes les veines. »
Théophile Gautier - Italia 1855

Salle du Conseil des Dix du Palais des Doges à Venise
Salle du Conseil des Dix
Par contre sur l'angle situé à côté de la Porta della Carta, on peut voir le Jugement de Salomon, sculpté vers 1430.

Aux faiblesses des deux premières sculptures est donc adjointe symboliquement la Justice en tant que conséquence de celles-ci.

Les chapiteaux de tout le portique allant du Ponte de la Paglia jusqu'à la Porta della Carta, sur les deux côtés extérieurs le long du Bassin de Saint-Marc et de la Piazzetta, fourmillent de figures allégoriques.

Chapiteau du Palais des Doges à Venise
Chapiteau du Palais des Doges
On peut y voir les vertus de l'Honnêteté, de l'Humilité, de l'Abstinence, de la Chasteté, de la Force, de la Libéralité, de la Miséricorde, de la Tempérance, de la Prudence, de la Justice, du Zèle, de la Modestie ou encore de la Patience.

Mais sont aussi représentées les faiblesses et les vices humains : Envie, Vanité, Mensonge, Paresse, Gourmandise, Avarice, Injustice, Luxure, Infidélité, Orgueil, Discorde, Colère et Désespoir.

Les vertus de la famille, avec ses joies et ses peines, sont également représentées sur ces chapiteaux, formant avec les précédentes sculptures un véritable livre d'images bibliques et évangéliques.

Chapiteau du Palais des Doges à Venise
Chapiteau du Palais des Doges
« Tous les chapiteaux sont d'un goût exquis et d'une variété inépuisable.

Pas un ne se répète.

Ils contiennent des Chimères, des enfants, des anges, des animaux fantastiques, quelquefois des sujets de la Bible ou de l'histoire, entremêlés à des rinceaux, à des acanthes, à des fruits et des fleurs qui font merveilleusement ressortir la pauvreté d'invention de nos architectes modernes.
Chapiteau du Palais des Doges à Venise
Chapiteau du Palais des Doges

Plusieurs portent des inscriptions à demi effacées en caractères gothiques, qui exigeraient, pour être lus couramment, un paléographe habile.

On compte dix-sept arcades sur le Môle et dix-huit sur la Piazzetta. »
Théophile Gautier - Italia 1855

« Ces chapiteaux se composent de feuillages touffus, combinés avec des sujets supérieurement traités représentant les Vertus chrétiennes et domestiques.

Chapiteau du Palais des Doges à Venise
Chapiteau du Palais des Doges
Un autre intérêt que présentent ces belles compositions, où la force, l'énergie, la puissance le disputent à la grâce et à la finesse, c'est qu'elles sont frappées au coin de l'originalité la plus incontestable.

Cela ne ressemble ni à la sculpture du XIIe siècle, qui à Venise est exclusivement grecque, ni à celle du XIIIe siècle, qui est là d'importation toscane, et d'ailleurs sans couleur, sans mérite, sans vie.

Neptune et le Lion de Saint-Marc, escalier des Géants du Palais des Doges de Venise
Neptune, Jacopo Sansovino
Il en faut dire autant de la statuaire de cette époque et de ce maître.

Le groupe de Noé et ses fils, qui fait face au pont de la Paglia, et l'Adam et Ève de l'angle de la Piazzetta, sont de très belles figures, bien composées, bien modelées, d'une tournure et d' une exécution magistrales qui appartiennent en propre au génie de Calendario. »
Adolphe Lance - Excursion en Italie 1859


Le Palais des Doges à Venise sur Wikipedia

Retour en haut de la page