Salon Atrium Carré du Palais des Doges à Venise : Le Tintoret


Le Tintoret, le Doge Girolamo Priuli reçoit de la Justice la balance et le glaive, plafond de l'Atrium carré du Palais des Doges à Venise
Tintoret Doge Priuli
Le Tintoret avait peint 13 toiles pour décorer le Salon de l'Atrium du Palais des Doges.

En sus des quatres saisons, des quatre scènes bibliques et de la grande toile centrale où le Doge Girolamo Priuli reçoit de la Justice la balance et le glaive, et qui ornent toutes le plafond de l'Atrium, quatre autres toiles du Tintoret décoraient également les murs de ce salon :

« La découverte d’Ariane », « Mercure et les Grâces », « Pallas qui éloigne Mars », et « La Forge de Vulcain ».

Rassurez-vous, ils ne sont pas perdus mais ils ont été déplacés, en 1713, dans la salle de l'Anticollège, à quelques dizaines de mètres de l'Atrium carré.

Ils ont été en effet remplacés par trois tableaux de Paul Véronèse ainsi qu'une toile de Jacopo Bassano.

Tintoret, le Jugement de Salomon, Atrium Carré du Palais des Doges de Venise
Tintoret, le Jugement de Salomon
Le magnifique plafond aux moulures recouvertes d'or que vous pouvez admirer aujourd'hui, est par contre resté tel qu'il l'était il y a près de cinq siècles.

La toile centrale représente le Doge Girolamo Priuli qui reçoit de la Justice la balance et le glaive, encadrée par quatre scènes bibliques représentant le roi Salomon, Samson, la reine de Saba et la reine Esther.

Enfin, quatre adorables putti, représentant les saisons, complètent les angles de ce plafond.

Le Tintoret : Doge Girolamo Priuli
Le Tintoret : Les quatres Saisons
Le Tintorert : Les scènes bibliques


Retour en haut de la page