Scuola Grande San Rocco Venise - Tintoret « Moïse faisant jaillir l'eau du rocher »


« Moïse faisant jaillir l'eau du rocher »

(5,50m x 5,20m)
Le Tintoret, Moïse faisant jaillir l'eau du rocher, à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Le Tintoret, Moïse
Cette œuvre suivit immédiatement Le Miracle du Serpent de Bronze, elle illustre un des plus célèbres épisodes de l'Exode (chapitre 17) qui se déroule dans le désert, au pied du Sinaï.

Il n'y a pas d'eau et le peuple a soif.

Suivant la recommandation de Yahvé, Moïse frappe le rocher avec son bâton.

Le bâton par lequel il avait déjà accompli des prodiges en Égypte.

Et voici qu'un véritable torrent d'eau jaillit du rocher, au pied duquel se presse le peuple assoiffé qui tend des récipients pour recueillir le précieux liquide.

Le Tintoret, Moïse faisant jaillir l'eau du rocher, à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Moïse faisant jaillir l'eau
Yahvé, dans la nuée, assiste Moïse qui se tient en pleine lumière, frappant le rocher d'un geste sûr.

La force de son bras, qui lève bien haut le bâton de Dieu, soutient aussi les Hébreux dans leur combat contre Amaleq : Derrière lui, on aperçoit une scène de bataille sous la lumière.

Moïse est le pilier central qui ramène toujours le regard vers lui.

Sa silhouette et son attitude sont pratiquement les mêmes que celles de Jésus de L'Ascension, peinte dix ans après.

Tintoret : « La Cueillette de la Manne »

(5,50m x 5,20m)

Le Tintoret, La Cueillette de la Manne, Scuola Grande San Rocco à Venise
Cueillette de la Manne
Autre moment fort de l'Exode (chapitre 16), où le peuple manque de nourriture durant la traversée du désert de Sîn et regrette d'avoir quitté l'Égypte si opulente.

Yahvé intervient auprès de Moïse en lui promettant de fournir des cailles le soir même, et de leur donner leur pain quotidien :

4 “Voici que du ciel je vais faire pleuvoir pour vous du pain. Le peuple sortira et ramassera chaque jour ce qu'il faut pour le jour.”

13 “Or, le soir, montèrent les cailles, qui couvrirent le camp, et le matin il y avait une couche de rosée autour du camp.

Lorsque la couche de rosée se fut élevée, voici qu'à la surface du désert il y avait quelque chose de menu, de granuleux, de menu comme le givre, sur la terre.

A cette vue, les fils d'Israël se dirent l'un à l'autre : “Mân hou ?” (qu'est-ce que cela ?) Car ils ne savaient pas ce que c'était.”

La manne est le pain de Yahvé.

Le Tintoret, La Cueillette de la Manne, Scuola Grande San Rocco à Venise
Tintoret, La Cueillette de la Manne
Le Tintoret l'a représentée sous la forme d'hosties blanches qui tombent du ciel, où l'on aperçoit Yahvé penché vers le peuple qui a tendu une grande nappe pour les recueillir.

Sous cette nappe, des hommes allongés sur le sol auprès de leur bétail, le visage tourné vers le ciel.

Tous les autres ramassent la manne, ou tendent leur corbeille vers le ciel.

Au premier plan, l'homme qui lève sa corbeille à gauche et Moïse qui montre la manne à droite, guident notre regard et nous font participer à la scène : on lève à nouveau les yeux vers la manne… qui tombe du ciel où se trouve Yahvé.

En nous faisant passer habilement d'une vision rapprochée à des visions plus lointaines, Le Tintoret donne du mouvement à la scène qui se déroule sous nos yeux.

Ainsi, le phénomène se répète et continue sans cesse, comme il a continué durant toute l'Exode, et comme il s'est répété au moment de la Cène avec Jésus.

Le Tintoret nous rappelle ces évènements extraordinaires de l'intervention divine dans l'histoire de l'humanité, en les illustrant par des œuvres pleines de vie.

On dirait des “arrêts sur image” qui saisissent l'instant surnaturel où l'éternel entre en contact avec le temporel, où l'Esprit éclaire et nourrit la vie de l'Homme pour le soutenir dans sa quête du salut depuis que le péché originel l'a chassé du Paradis.

Salle du Chapitre, Serpent de Bronze | Le Péché, Sacrifice d'Isaac et vision de Jacob


Retour en haut de la page