La Scuola Grande di San Rocco à Venise - Annonciation Tintoret


La Salle du Rez-de-chaussée de la Scuola Grande San Rocco


Le Tintoret - « L'Annonciation »

(4,22m x 5,45m)

« Et, entrant chez elle, il dit : “Salut, comblée de grâce ! Le Seigneur est avec toi. »

A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que pouvait être cette salutation. Et l'Ange lui dit :

Le Tintoret, L'Annonciation à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Le Tintoret, L'Annonciation
« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

Et voici que tu concevras et tu enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.” […]

Marie dit : “Je suis l'esclave du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole ! »
Evangile selon Luc I, 26-38.

La Vierge Marie, absorbée par ses travaux domestiques, est à la fois surprise et effrayée par l'ange Gabriel et ce tourbillon de chérubins précédés d'une colombe (symbole du Saint Esprit) qui fondent sur elle comme un courant d'air !

La lumière et la force de l'Esprit pénètrent comme par effraction dans cette maison dominée par le calme et la sérénité : dehors, des outils de menuiserie accrochés au mur, et Joseph absorbé par son travail qui ne voit pas ce qui se passe chez lui.

Chaque élément de la scène est représenté avec beaucoup de réalisme, pourtant elle est pleine de poésie, parce qu'elle est purement imaginaire : avec sa colonne en brique à moitié en ruine, la maison du simple menuisier étonne par son mélange de luxe et de pauvreté.

La corbeille et la chaise en paille à moitié usée, le sol carrelé et la table contrastent avec le grand lit à baldaquin et le plafond dignes d'un palais ; mais il faut se rappeler que Joseph est un descendant du roi David !

Le Tintoret - « L'Adoration des Rois Mages »

Le Tintoret, L'Adoration des Rois Mages, à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Le Tintoret, L'Adoration des Rois Mages
(4,25m x 5,44m)

« A la vue de l'étoile, ils se réjouirent d'une très grande joie.

Et, entrés dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère et tombèrent, prosternés, devant lui.

Et, ouvrant leurs trésors, les lui offrirent en dons de l'or, de l'encens et de la myrrhe. »
Evangile selon St. Matthieu ch.2, 10-12.

Au premier plan à gauche du tableau, Joseph est debout au pied de l'estrade et regarde la scène.

Le Tintoret, L'Adoration des Rois Mages, à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Adoration des Rois Mages
Près de lui, une jeune femme à genoux dont le visage ne dépasse pas le niveau du plancher au pied de Marie, attend humblement avec son panier près duquel on aperçoit un couple de colombes.

Par un subtil mélange de somptuosité et de simplicité, Le Tintoret nous offre une très belle mise en scène de l'hommage rendu par les rois mages à l'enfant Jésus.

Un intérieur modeste visité par des têtes couronnées apportant de riches cadeaux à l'enfant de la maison.

Mais ces rois sages ont reconnu en lui leur pair et leur supérieur spirituel.

Le Tintoret, L'Adoration des Rois Mages, à la Scuola Grande San Rocco à Venise
Adoration des Rois Mages
Tout près de Jésus, un roi plein de noblesse portant un magnifique turban d'où pointe une couronne d'or, s'incline respectueusement en donnant son offrande.

Un autre, à genoux et vêtu d'un long manteau d'apparat, a déposé sa couronne sur le plancher de l'espèce de rehaussement où Marie et Jésus sont installés.

Derrière eux, un roi noir s'approche pour honorer Jésus avec la même ferveur que ses deux prédécesseurs.

Son visage est tourné vers l'extérieur plein de lumière, où on aperçoit un cortège de cavaliers en armes qui bougent et qui piaffent au rythme des coups de pinceaux de leur créateur, Jacopo Tintoretto !

La Fuite en Égypte

Le Tintoret, La Fuite en Égypte, Scuola Grande San Rocco à Venise
Le Tintoret, La Fuite en Égypte
(4,22m x 5,80m)

« Quand ils se furent retirés, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et dit : Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte, et restes-y jusqu'à ce que je te le dise ; car Hérode va chercher l'enfant pour le faire périr. »
Ev. Selon St. Matthieu ch. 2, 13-14.

Joseph et Marie fuient la colère d'Hérode en évitant les zones habitées.

Le Tintoret, La Fuite en Égypte, Scuola Grande San Rocco à Venise
La Fuite en Égypte
Ils font une halte dans un endroit boisé qui les dissimule aux éventuels regards.

Et, en dépit de la beauté lyrique de ce paysage qui nous montre tout le charme de la vie campagnarde, ces personnages vaquant si tranquillement à leurs occupations pourraient renseigner leurs poursuivants.

Une douce lumière éclaire une succession de plans, et révèle ainsi une grande profondeur de champ qui souligne la solitude et la vulnérabilité de cette famille menacée.

Le Tintoret, La Fuite en Égypte, Scuola Grande San Rocco à Venise
La Fuite en Égypte
La lumière met aussi en évidence le sérieux et le sens des responsabilités de Joseph, qui paraît âgé avec son crâne chauve et sa barbe blanche entourant son visage de patriarche.

Et la jeune Marie, portant une belle robe rouge sous son grand manteau, est assise sur le dos de l'âne fatigué et tient dans ses bras son précieux bébé qu'elle contemple avec amour.

Par terre à côté d'eux, un bâton de pèlerin avec un simple baluchon et une gourde de voyage pour tout bagage.

Sculptures Pianta Le Jeune | Massacre Innocents, Circoncision


Retour en haut de la page