Le Pont du Rialto à Venise : Une double corne d'abondance

« La barque avait repris le grand canal, en face du palais Vendramin où est mort Wagner (Wagner, cette musique, mourant dans ce recueillement) et elle suivait maintenant le fil de l'eau, était arrivée devant le pont du Rialto.

Le pont du Rialto vu de nuit sur le Grand Canal de Venise
Le pont du Rialto vu de nuit
Avec le pont pour cadre, le pont dressé comme une arche dans le ciel comme une gigantesque et double corne d'abondance semblant verser des deux côtés de la ville, de toutes parts jusque dans les calles les plus désertes, le flot de ses haillons lumineux et superbes, de ses marchands et de ses fruits, avec le pont pour cadre, apparaissaient les plus vieux palais, rangés sur chaque rive comme des courtisanes caduques. »
Jacques Adelswärd-Fersen - Notre-Dame des mers mortes 1902

Là tout aboutit, tout vient, tout passe

« Le Grand Canal. Là, il y a toujours du mouvement : c'est la maîtresse voie de Venise, qui va du chemin de fer à la mer, sépare la ville en deux parties, et les fait communiquer par son pont du Rialto, ce fameux pont anguleux du Rialto, en marbre blanc et bordé de boutiques vertes.

Là, tout aboutit, tout vient, tout passe ; c'est le boulevard, comme à Paris, un boulevard où les voitures sont des gondoles, et les maisons qui le bordent, des palais. »
Eugène Balleyguier L'Italie moderne 1886

Il franchit d'un seul bond le Grand Canal

« Le pont du Rialto franchit d'un seul bond, je veux dire d'une seule arche, le Grand Canal, au milieu de sa course.

Deux rangées d'échoppes, séparées par une arcade, chargent désagréablement le pont et gênent la circulation. »
Alfred Bellenger A travers l'Italie 1882

Les gondoles y fourmillent

Gondole passant sous le pont du Rialto sur le Grand Canal de Venise
Gondole sous le Rialto
« Je trouvai sans peine le Grand Canal et le Rialto : il consiste en une seule arche de marbre blanc.

De ce point élevé, la vue est grande ; le canal, semé, peuplé de bateaux, qui apportent de la terre ferme toutes les choses nécessaires, abordent et se déchargent surtout à cette place ; parmi les bateaux, les gondoles fourmillent. »
Johann Wolfgang von Goethe - Voyages en Suisse et en Italie

Quel pont étrange que le pont du Rialto

« Quel pont étrange que le pont du Rialto, dont les boutiques, populeuses et entassées les unes sur les autres, n'ôtent rien à sa poésie et sont dans le vrai caractère de l'ancienne Venise marchande, reine des mers et du commerce ! »
L'Italie sans la Politique - 1860

Bruyant de vie populaire

« Ils dépassèrent la Ca d'Oro, jeu divin de la pierre et de l'air ; et tout à coup le pont du Rialto montra son large dos chargé de boutiques, déjà tout bruyant de vie populaire, fleurant les légumes et le poisson, pareil à une grande corne d'abondance qui verserait sur les quais d'alentour les nourritures terrestres et marines destinées à rassasier la Ville reine. »
Gabriele d'Annunzio - Il Fuoco (Le Feu)

Le plus bel écho de Venise

« Le plus bel écho de Venise est sous le pont du Rialto.

C'est là que les musiciens se plaisaient jadis à moduler la cantilène du Tasse, là que les Vénitiennes viennent encore lancer dans la nuit des voix sonores, que timbre au loin le bleu silence de la ville, et se grisent comme les rossignols de leur propre mélodie dont les pierres et l'eau redoublent le cristal.

Ce soir, l'arche du Rialto est pleine du roulement du tonnerre.

A mesure que le cortège la franchit, les cris, les fanfares et les applaudissements recommencent et la voûte répète un fracas sans fin. »
Adrien Mithouard - Les Marches de l'Occident Venise 1910

Spectacle Magique | Bazar pour les Oisifs


Retour en haut de la page