Le Pont de l'Accademia à Venise sur le Grand Canal

Gondole au pied du pont de l'Accademia, dans le Dorsoduro à Venise.
Gondole au pied du pont de l'Accademia
Le pont de l'Accademia doit son nom tout simplement au musée de l'Accademia situé à l'une de ses extrémités.

On l'appelle également le pont de la Carità (de la charité), du nom du Campo de la Carità situé devant le musée.

Pour être plus précis, le musée de l'Accademia est en fait installé dans les bâtiments qui abritaient à l'origine la Scuola de la Carità.

Jusqu'au milieu du XIXe siècle le Grand Canal à Venise ne comptait qu'un seul pont, le pont du Rialto.

C'est à l'initiative des autrichiens, qui occupaient alors militairement Venise, que fut construit un premier pont métallique, enjambant le Grand Canal et permettant ainsi de relier le Campo de San Vidal du côté du Sestier de San Marco, avec le Campo de la Carità dans le Sestier du Dorsoduro.

Ce premier pont métallique, qui fut ouvert au public le 20 novembre 1854, fut conçu par un ingénieur anglais du nom d'Alfred Neville et construit dans des ateliers anglais.

Le Pont de l'Accademia à Venise sur le Grand Canal
Le Pont de l'Accademia à Venise sur le Grand Canal
Deux ans après le pont de l'Accademia fut créé un autre pont métallique sur le Grand Canal, celui de la gare.

En 1933, le pont métallique de l'Accademia fut remplacé par un pont de bois, conçu par l'architecte Eugenio Miozzi.

A noter le temps record qu'il fallut pour construire ce pont provisoire en bois : 37 jours ! Les travaux débutèrent le 10 décembre 1932 et furent terminés le 15 janvier 1933.

Ce pont de bois devait être temporaire, l'idée étant de lancer un concours d'architecture afin d'avoir à cet emplacement un pont digne de Venise.

Ce concours d'architecture pour constuire un pont en pierre eu bien lieu et il eut même un vainqueur, l'architecte Duilio Torres qui fut aussi l'architecte du Pont del'Arsenal ainsi que du Pont dei Giardini. Mais il n'y eu aucune suite.

Et comme dans beaucoup de cas, le temporaire devint donc définitif et c'est encore ce pont “temporaire” de l'Accademia que vous pouvez voir aujourd'hui et surtout emprunter pour passer d'une rive à l'autre.

Gondoles au pied du Pont de l'Accademia à Venise sur le Grand Canal
Gondoles au pied du Pont de l'Accademia
Un projet de pont en verre pour remplacer le pont de l'Accademia “provisoire” fut présenté en 1985 à l'exposition japonaise de Tsikuba mais le projet resta sans suite.

L'idée d'un pont à cet endroit de Venise n'était pourtant pas nouvelle puisqu'une chronique datant du XVe siècle fait état d'un projet de pont qui devait relier le Campo de San Vital au Campo de la Carità.

Mais ce projet de pont, présenté pour approbation en 1488, comme celui de 1985, cinq siècles plus tard, était également resté sans suite.

La vue sur le Grand Canal du haut du pont de l'Accademia
Vue sur le Grand Canal du haut du pont de l'Accademia
Le pont de l'Accademia sur le Grand Canal à Venise est donc, du fait de toutes ces hésitations, de 1488 à nos jours, resté un pont… laissé pour compte.

Et il est probable que ce pont de bois restera “provisoire” encore longtemps puisqu'il a fait l'objet d'une restauration en 1983-84. Mais après tous, à l'origine, tous les ponts de Venise étaient bien en bois !

Et pourtant son utilité est incontestable. Il suffit pour s'en convaincre de savoir qu'entre 11 heures du matin et midi, plus de 1.500 personnes le franchissent (selon une étude portant sur les ponts de Venise et réalisée en 1998).

Page Suivante : Une vue unique au monde


Retour en haut de la page