Les Canaux et Rii de Venise


Les Fabbriche Nove et la Pescaria du Rialto, le long du Grand Canal de Venise.
Les Fabbriche Nove et Pescaria du Rialto
C'est bien entendu tout le charme et toute la beauté de Venise. L'eau, miroir de nos âmes mais aussi des palais, l'eau qui embellit, l'eau source de vie.

Tous ces reflets multicolores et le plus souvent dorés des canaux de Venise apportent incontestablement une dimension visuelle unique à la ville.

Mais au-delà ce cet aspect romantique et artistique des canaux de Venise, s'ajoute une dimension historique mais également très actuelle.

Gondole d'or sur le Rio Widman, dans le Sestier du Cannaregio à Venise.
Gondole d'or sur le Rio Widman
Toute la ville est construite sur l'eau, sur des millions de troncs d'arbres plantés verticalement dans le sol de la lagune depuis plus de mille ans pour certains.

Et toute l'architecture de la ville, de ses maisons et palais, découle intimement de cette domestication réussie des flots.


Des flots, oui, pas seulement de l'eau. Car cette eau en apparence belle et qui renvoie l'image adoucie des façades, sait aussi être menaçante, envahissant calli et campi lors des nombreuses Acqua Alta que doivent subir les Vénitiens.

Gondole et Sandolo sur le Rio de San Felice, dans le Sestier du Cannaregio à Venise.
Gondole et Sandolo Rio de San Felice
Cette eau, de mer, qui les entoure a également permis de protéger pendant des siècles la ville de Venise des envahisseurs potentiels. Car naviguer dans la lagune était particulièrement risqué pour ceux qui n'en connaissaient pas les passages obligatoires pour ne pas s'ensabler.

Grâce a cette protection naturelle, Venise n'a jamais eu besoin de s'enlaidir de remparts hauts et massifs comme la plupart des villes d'Europe de la même époque. Et ses palais peuvent se permettre la légèreté et la beauté, ils n'avaient pas besoins de créneaux et tours de guet pour protéger leurs occupants.

Sandolo sur le Rio Priuli, dans le Sestier du Cannaregio à Venise
Sandolo sur le Rio Priuli
C'est aussi cette eau omniprésente qui a donné à Venise l'un de ses plus beaux symboles : la gondole, “voiture-taxi” des vénitiens pendant des siècles avant que n'arrivent les vaporetti.

C'est enfin toute une tradition culinaire avec et autour des produits de la mer.

Vous l'avez compris, l'eau est omniprésente mais également vitale pour Venise et les Vénitiens, cette eau là, c'est Venise elle-même, qualifiée souvent de poisson du fait de la forme de la ville.


Retour en haut de la page