Le Palazzo de la Ca' d'Oro à Venise, la Palification

Le Palais de la Ca' d'Oro à Venise en Italie
Le Palais de la Ca' d'Oro

La Ca' d'Oro est bâtie sur un vieux palais de la famille Zen


Le Palazzo de la Ca' d'Oro est bâti sur l'emplacement d'un ancien palais qui appartenait à la famille noble des Zen de Venise.

L'ancien palais Zen avait été apporté en dot à la famille Contarini et c'est ainsi que Marino Contarini en était devenu propriétaire.

Or, si la construction envisagée par Marino Contarini était celle d'un palais luxueux, pouvant rivaliser en beauté et en luxe avec les autres palais du Grand Canal, le coût d'un tel palais était autant lié à sa partie “visible”, qu'à sa partie inférieure, à savoir ses fondations, un élément loin d'être simple à mettre en œuvre, comme nous venons de le voir.

Vittore Carpaccio, Annonciation à la Galerie Franchetti Ca' d'Oro à Venise en Italie
Carpaccio «Annonciation» à la Ca' d'Oro
La palification, l'enfoncement de centaines de pieux dans la lagune, prenait donc non seulement beaucoup de temps mais pesait également lourdement dans le budget final d'une construction vénitienne.

Aussi, lors de la construction d'un nouveau palais ou d'une nouvelle église, les bâtisseurs, lorsqu'ils le pouvaient, essayaient systématiquement de “récupérer” les anciens pieux déjà présents.

Bien entendu ladite récupération ne signifiait aucunement l'extraction des pieux existants pour les enfoncer de nouveau plus loin, ce qui aurait réduit à néant les économies espérées, mais tout simplement de reconstruire exactement là où ils étaient déjà positionnés.

C'est le parti que pris Marin Contarini en faisant bâtir son palais de la Ca d'Oro.

Bartolomeon Bon, Puits de la cour de la Ca' d'Oro à Venise en Italie, Allégorie de la Force, de la Justice et de la Charité avec les armes de la famille Contarini
Puits de la cour de la Ca' d'Oro
La récupération des pilotis de l'ancien palazzo de la famille Zen a donc eu un impact assez important sur l'aspect actuel de la Ca' d'Oro et en particulier sur sa configuration asymétrique, puisque les murs porteurs du nouveau palais reproduisaient en partie le plan au sol de l'ancien palais Zen.

Sachez également que cette maison d'or s'est malheureusement enfoncée de près de 70 centimètres depuis sa construction, ses fondations n'ayant visiblement pas été suffisantes pour supporter son poids.

Et c'est bien dommage car on peut penser que cette façade pourtant déjà si "aérienne", devait avoir un aspect de légèreté encore plus grand à l'époque ou la Ca' d'Oro sortait plus haut sur l'eau.

La Ca' d'Oro : Une construction… à l'envers !

Le Palais de la Ca' d'Oro à Venise en Italie
Le Palais de la Ca' d'Oro
L'un des éléments pouvant paraître surprenant dans la construction de la Ca d'Oro est le fait que la façade fut construite “après” le reste du palais.

En fait, comme vous l'avez compris à propos de la palification et de la façon dont on dotait d'abord les palais de murs porteurs, “assis” sur des fondations stables, la façade des palais n'avait dès lors pas un rôle structurel réel dans la solidité générale de l'édifice.

De plus, pour celle-ci, Marino Contarini et son premier architecte supposé, Marco d'Amadio, durent procéder à de nouveaux enfoncements de pieux, ce qui fait que la façade de la Ca d'Oro a en fait été “réalignée” par rapport au reste du palais et même légèrement avancée.

Le Palais d'Or | Architectes et Construction


Retour en haut de la page