La Fête de la Madonna la Salute à Venise

Un Pic de Mortalité en Novembre 1630 avec 14465 Morts !

Les Vénitiens lors de la fête de la Madonna della Salute à Venise
Les Vénitiens à la fête de la Salute
L'Arsenal reçut l'ordre de fabriquer des charrettes spéciales pour transporter les cadavres, ainsi qu'une cinquantaine de bacs pour pouvoir les acheminer jusqu'au Lido.

Avant de les ensevelir, les croquemorts dépouillaient les cadavres de leurs vêtements, qui devaient être immédiatement brûlés.

Les médecins et les croquemorts se protégeaient en portant des gants et des casaques en tissu goudronné, et des masques.

A cela s'ajoutait l'usage de la chaux pour désinfecter les murs des maisons des pestiférés, et pour recouvrir leurs cadavres avant de les inhumer.

L'église de la Madonna de la Salute le jour de la fête de la Salute à Venise
L'église de la Madonna de la Salute
Le 2 novembre, le Sénat concédait la liberté aux prisonniers en fin de peine, ou considérés comme peu dangereux, s'ils étaient prêts à exercer le dangereux travail de croquemort.

A cause du manque de candidats et de la forte mortalité du moment, dès le 15 novembre le Sénat promettait 20 ducats par mois aux croque-morts.

Deux personnes furent pendues pour avoir désobéi aux consignes de précaution ordonnées par les inspecteurs sanitaires.

D'autres seront punis de la même façon pour pillage, mais c'était surtout parce qu'ils avaient volé du mobilier qu'on avait déclaré infecté, donc susceptible de contamination…

Malgré tous ces efforts, Venise comptait encore 7 641 morts pour le seul mois de décembre.

Un Impôt Foncier et un Emprunt de 10000 Ducats pour Faire Face aux Dépenses liées à la Peste

Fête de la Salute à Venise : après les prières... la barbe à papa !
Après les prières, la barbe à papa !
Les soins donnés aux malades dans les Lazzaretti, et toutes les mesures prises pour faire face au fléau coûtaient cher.

Et comme il l'avait déjà fait durant la peste de 1575-1577 pour renflouer les caisses de la République, le 16 octobre 1630 le Sénat vota des taxes supplémentaires à durée limitée, payées par les propriétaires de logements en location.

Il fallait payer un grosso par ducat perçu pour les loyers de 20 à 40 ducats, et deux grossi par ducat dans la tranche supérieure à 40 ducats.

Et le même jour, le Sénat sollicitait un emprunt de 10 000 ducats auprès des Juifs de Venise.

Mais beaucoup restaient convaincus que la peste est un châtiment divin, comme Nicolò Contarini élu doge depuis six mois…

Lutte contre la Peste | Construction de l'Église de la Salute


Retour en haut de la page