La Fête de la Madonna la Salute à Venise

L'église de la Madonna de la Salute le jour de la fête de la Salute à Venise
L'église de la Salute

28 Novembre 1631 : Première Fête de la Salute

On avait déjà choisi le 21 novembre, jour de la présentation de la vierge Marie au Temple ; et comme il n'y avait pas encore d'église, les Vénitiens réussirent à construire une grande église provisoire en bois en quatre jours !

A cela s'ajoutait l'installation d'un pont de barques pour que la procession puisse traverser le grand canal qui sépare San Marco de la pointe du Dorsoduro.

Dès que tout cela fut terminé, la première fête de la Salute eut lieu cette fois-là le 28 novembre au lieu du 21 novembre.

Fin de la Peste en Novembre 1631 :
Venise a perdu le Tiers de sa Population

Ballons et friandises pour les petits Véntiens lors de la fête de la Madonna della Salute à Venise
Ballons et friandises pour les petits
L'épidémie fut officiellement déclarée terminée en novembre 1631, après avoir tué le tiers de la population : entre 46 490 et 51 903 personnes sont mortes dans la ville et dans les Lazzaretti.

En y ajoutant Murano, Chioggia, Malamocco, et les Juifs du ghetto, le chiffre oscille entre 82 175 et 93 661 victimes.

Les chiffres varient selon les sources (les inspecteurs de la santé publique et le docteur Cecilio Fuoli), et selon la prise en compte ou non des îles de la lagune, ou de certaines catégories sociales comme les moines, les religieuses et les Juifs.

Mais ils n'en restent pas moins impressionnants et dramatiques.

Les friandises pour petits et grands à la fête de la Salute à Venise
Friandises pour petits et grands
Au recensement de 1633, après avoir encouragé l'immigration de gens qualifiés originaires des contrées voisines, Venise ne comptait plus que 102 243 habitants, contre 142 804 habitants avant la peste.

Et il ne lui restait plus que 1 660 Nobles, contre 2 500 au milieu du siècle précédent.

C'était heureusement la dernière épidémie de peste dans l'histoire de Venise, qui devait reprendre le dessus et montrer à tous qu'elle était toujours aussi puissante.

En construisant la Salute elle redonnait courage aux rescapés, et voulait afficher son dynamisme retrouvé avec l'un de ses édifices les plus repérables et les plus prestigieux.

Construction de l'Église de la Salute


Retour en haut de la page