La Fête de la Madonna la Salute à Venise

Venise décide de Construire l'Église de la Madona de la Salute, dédiée à la Vierge Marie en la priant de mettre fin à l'épidémie

La fête de la Salute à Venise et ses centaines de cierges qui illuminent l'église
Centaines de cierges qui illuminent l'église
Dès le 22 octobre, un débat au Sénat aboutissait à la décision de dédier une église à la Vierge Marie, afin qu'elle délivre Venise de la peste.

En y ajoutant la promesse d'une visite annuelle du Doge, qui viendra solennellement renouveler sa demande de protéger Venise, et qui lui témoignera tout son respect.

C'est à la basilique Saint-Marc que le doge Nicolò Contarini annonça officiellement la construction d'une église votive, qui s'appellerait Chiesa della Salute.

On la voulait originale et prestigieuse à la fois.

Ballons et friandises pour les petits Véntiens lors de la fête de la Madonna della Salute à Venise
Ballons et friandises pour les petits
Afin que les meilleurs architectes puissent présenter leurs projets, Venise fit part de sa décision aux ambassadeurs étrangers.

Onze concurrents présentèrent leurs projets ; on en retint trois après une première sélection, pour choisir finalement un jeune architecte plein d'idées nouvelles : Baldassare Longhena.

Dès le mois de janvier 1631, on entreprenait la démolition du vieil hospice de la trinité à l'entrée du Grand Canal, pour préparer les fondations de la Salute.

Nouveau Pic de Mortalité en Mars avec Le Sirocco et la Pose de la Première Pierre de la Salute est Reportée

Il y eut un nouveau pic de mortalité en mars 1631 avec le sirocco (vent du Sud).

L'église de la Madona de la Salute à Venise, pendant la fête de la Salute
L'église de la Madona de la Salute
Et la pose de la première pierre de l'église de la Salute qui devait avoir lieu le 25 mars, jour anniversaire de Venise et de la Saint-Marc, fut aussi reportée parce que le Doge était malade, mais pas de la peste.

Le 1er avril 1631, le doge Nicolò Contarini posait la première pierre de la Salute. Le lendemain, il était mort !

Le nouveau doge Francesco Erizzo fut élu le 10 avril, mais il n'y eut aucune fête, par crainte de la contagion.

Ce terrible fléau s'arrêta enfin en novembre, et le gouvernement de la République voulait tenir sa promesse.

On ne voulait pas attendre la fin de construction de la future église de la Salute pour témoigner sa reconnaissance envers la Madona.

1630 : 14.465 Morts | 1ère Fête de la Salute


Retour en haut de la page