Jules César et le Forum Romain

Jules César fut également à l’origine d’un plan de restructuration et de rénovation à grande échelle du Forum Romain. Une œuvre monumentale qui fut reprise et amplifiée par l’empereur Auguste.

Les trois colonnes du temple des Dioscures et à droite, avec son toit en demi-cercle plat, le temple de César au Forum Romain
Colonnes des Dioscures et temple de César
Bien entendu, Jules César ne pouvait deviner que ce même Forum serait aussi sa tombe : après son assassinat, son corps fut transporté au Forum où l’empereur Marc Antoine prononça sa célèbre oraison funèbre reprise par William Shakespeare.

À côté de la voie sacrée, devant le temple des Dioscures, on érigea un bûcher pour y brûler son corps et les vétérans des guerres de César y jetèrent leurs épées.

Les Hébreux, dont César avait été le protecteur en leur accordant la liberté de culte et en les exemptant des devoirs publics qui pouvaient être en contradiction avec leurs croyances religieuses, vinrent également pleurer autour de son cadavre, en habits de deuil.

Naissance des Dieux vivants au Forum Romain

Après avoir célébré les funérailles de César, Auguste fit ériger une colonne commémorative et un temple au « Dieu César », à l’endroit même du bûcher où l’on avait brûlé son corps.

Le Forum Romain vu de nuit avec l'arc de Triomphe de Septime Sévère et à droite les colonnes du temple de la Concorde
Le Forum Romain vu de nuit
Ce fut le premier cas de divinisation post mortem d’un dirigeant romain.

Le temple de César, qui se trouve presque au centre du Forum, est encore aujourd’hui honoré par les Romains.

En plus du 15 mars, date anniversaire de sa mort, il n’est pas rare de voir quelques bouquets de fleurs déposées sur ce qui reste de l’autel, à l’endroit même où le corps fut brûlé.

Les empereurs qui succédèrent à Auguste continuèrent sur cette voie, et pas seulement pour les morts puisque l’on commença même à diviniser les vivants.

Le Forum romain et ses ruines et temples à Rome en Italie
Le Forum romain et ses ruines
Un moyen d’amplifier la domination impériale à travers la création d’un lien sacré entre la population et son empereur.

L’empereur Vespasien, celui qui construit le Colisée, et qui ne manquait pas d’humour, déclara sur son lit de mort : « Je sens que je suis en train de devenir un Dieu ! ».

La folie des grandeurs était en train de devenir la norme à Rome et parmi les successeurs d’Auguste on commença à voir apparaître, de leur vivant, des statues équestres monumentales « divines » des empereurs.

Perte du rôle de centre politique du Forum

Avec le développement de l’Empire romain, le Forum commença à perdre son rôle de centre du pouvoir politique, désormais exercé sur le mont Palatin où, à partir d’Auguste, les empereurs installèrent leurs villas et bureaux que vous pourrez aussi visiter.

Mais cela ne signifia pas la fin de l’importance du Forum, bien au contraire.

L'arc de Triomphe de Septime Sévère et les colonnes Foca, des Dioscures, de la Concorde et de Saturne au Forum Romain
L'arc de Triomphe de Septime Sévère
Dans le même temps, les activités commerciales du Forum furent déplacées dans d’autres zones de Rome, dont les Forums des Empereurs, les « Fori Imperiali ».

Seuls les cambistes furent autorisés à continuer à exercer leur activité bancaire sur le Forum.

De centre commercial et politique, le Forum se transforma peu à peu en une zone sacrée symbolisant la grandeur de Rome.

On construisit alors de nouveaux temples et basiliques tandis que l’ensemble des édifices du Forum devinrent également plus luxueux.

Page Suivante : Les Temples du Forum Romain

Retour en haut de la page