Le Musée Crypte Balbi, la Crypta Balbi à Rome en Italie


Autel funéraire de Lucius Aufidius Aprilis, Musée Crypte Balbi à Rome en Italie
Autel funéraire Aufidius
C’est l’un des musées les plus récents de Rome, un musée un peu à part puisque son thème central n’est ni l’Antiquité ni la Renaissance, mais le Moyen Age.

Ceci tout en étant situé à l’endroit même où se trouvait l’un des trois théâtres romains datant de l’époque de l’empereur Auguste.

Les bâtiments de la Crypta Balbi se trouvent au-dessus du côté sud de l’aire impériale du champ de Mars, le « Campus Martius ».

Sous le règne d’Auguste, Cornelius Balbus avait fait construire à cet endroit un théâtre relié à une « Crypta »; les travaux furent achevés en l’an 13 avant J.-C.

Vaiselles, plats et assiettes en céramique du XVIe siècle, musée Crypte Balbi à Rome en Italie
Vaiselles, plats et assiettes
Originaire de Gades (l’ancienne Cadix) en Espagne, Lucius Cornelius Balbus était l’un des membres les plus importants du cercle des proches de l’empereur Auguste.

Le théâtre de Balbus était le plus petit des trois théâtres de la Rome antique, mais le plus raffiné.

Par exemple, la scène était ornée de quatre précieuses colonnes d’onyx.

La « Crypta » elle-même, à ne pas confondre avec la crypte d’une église, était un très grand quadrilatère, une grande cour à ciel ouvert, située juste derrière la scène du théâtre.

Fresque des Pères de l'église provenant de l'église Sant' Adriano, musée Crypta Balbi à Rome en Italie
Fresque des Pères de l'église
On sait qu’une construction, dont on ne connaît pas la nature exacte, se tenait en son centre et qu’une galerie couverte, divisée en deux ailes, courait autour de ladite construction dont il ne reste plus que le sol en marbre.

Un grand incendie détruisit le Campus Martius en 80 apr. J.-C., anéantissant avec lui le théâtre de Balbus.

Sous le règne d’Adrien, on entreprit ici de grands travaux.

La grande exèdre située à l’ouest de la crypte Balbi fut transformée en salles d’eau et toilettes tandis que la Crypta ne fut plus qu’un portique.

Amphores d'huile et de vin, musée Crypte Balbi à Rome en Italie
Amphores d'huile et de vin
Au cours des siècles suivants la zone fut encore l’objet de nombreux travaux, et ce n’est qu’en 1938 qu’on a découvert des blocs de marbre affleurants, qui incitèrent à faire des fouilles à cet endroit.

En visitant le musée de la Crypta Balbi dans ses sous-sols, on peut encore voir les canalisations et les parties des toilettes et des citernes qui se trouvaient ici.

On ne peut qu’être impressionnés par le savoir-faire et les qualités d’organisation du quotidien par les Romains en la matière, 2.000 ans avant nous.

Les Collections de la Crypta Balbi

Boîte et jeu d'échec en ivoire, pièces et jetons, au musée Crypte Balbi à Rome en Italie
Jeu d'échec en ivoire
Sont exposées dans ce musée des fresques, des monnaies et des céramiques remontant pour nombre d’entre elles au IXe siècle, ainsi qu’un trône décoré de pièces d’ivoire et d’os du VIIIe siècle.

De nombreuses lampes à huile mais aussi des bijoux du VII-VIIIe siècle, ainsi que de nombreux ustensiles et outils qui nous donnent une idée précise et très intéressante de la vie quotidienne à cette époque.

Autel funéraire de Lucius Aufidius Aprilis, Musée Crypte Balbi à Rome en Italie
Autel funéraire Aufidius
Un superbe autel funéraire dédié à « Lucius Aufidius Aprilis Corinthiarius de theatro Balbi » peut également y être admiré.

Aufidius possédait un atelier de fondeur de bronze et il travailla pour le théâtre Balbus entre 60 et 80 après J.-C.

La beauté et la qualité de cet autel funéraire montrent l’importance de son rang social à cette époque.

Enfin, l’un des autres intérêts de ce musée est la présentation des œuvres, la qualité des éclairages, etc.

On apprécie particulièrement le côté récent de ce musée qui a été pensé d’une manière moderne et vivante.

Retour en haut de la page