Le Palais Pisani à Santo Stefano

Le Palais Pisani à Venise depuis le Campo Santo Stefano
Le Palais Pisani à Venise depuis le Campo Santo Stefano

Un palazzo de luxe : 2 Rois et un Vice-Roi


C'est en effet dans ce palais que le Doge Alvise Pisani organisa le 7 mai 1784 une splendide fête avec ballets en l'honneur de Sa Majesté le Roi de Suède alors en visite à Venise.

Y logea également, en 1806, le Vice-Roi d'Italie Eugenio, ainsi qu'en 1807 le Roi de Bavière.

Par contre, de façon plus triste, c'est aussi au Palazzo Pisani que, le 20 mars 1835, le peintre Suisse Léopold Robert se donna la mort à la suite d'une déception amoureuse.

Les Pisani sont des descendants du Comte Bassi de Pise.

Plan du Palais Pisani
Plan du Palais Pisani
Ils possédèrent de nombreuses charges et dignités à Venise, civiles, militaires et religieuses et la famille s'enorgueillit également d'un Doge, Alvise Pisani, Doge du 17 janvier 1735 au 17 juin 1741.

Histoire du Palais Pisani

Le Palais Pisani est la résultante de plusieurs palais différents, construits au cours des siècles.

Son premier bâtisseur est Bartolomeo Manopola (ou Monopola), un architecte renommé à Venise qui était “Proto” au Palais des Doges en 1597.

C'est ce même architecte qui a conçu la façade Nord du Palais des Doges sur la cour Centrale avec la Tour de l'horloge.

Il réalisa donc la première phase du Palais Pisani à Santo Stefano en 1614 - 1615.

Palais Pisani sur le Campo Pisani à Venise
Palais Pisani sur le Campo Pisani
Ce palais, l'un des plus grands de Venise, environ 30 mètres de large sur 110 mètres de long, représentait déjà, dans sa toute première version de 1615, une “folie”.

A l'époque, les Pisani qui le construisirent exerçaient la profession de banquiers en étant eux-mêmes issus d'une lignée d'une famille de banquiers depuis le XVe siècle.

Ils avaient donc les moyens nécessaires à la construction d'un palais de cette envergure.

En effet cette seule première phase du Palais coûta deux cent mille ducats, ce qui représentait alors une somme incroyable pour la construction d'un Palais.

Une centaine d'années après sa construction, en 1728, c'est Almoro Pisani, frère du Doge Alvise Pisani, qui décide d'agrandir encore le Palazzo avec l'aide d'un nouvel architecte originaire de Padoue, Girolamo Frigimelica qui en profite pour relier deux des ailes du Palais Pisani par des étages de loggias superposées.

Deux cours sont également crées et le palazzo Pisani qui n'avait qu'un seul piano nobile en 1615 est également rehaussé, le tout dans une nouvelle architecture d'inspiration baroque tranchant avec celle plus massive de Manopola.

Page Suivante : Des fenêtres à Serlienne


Retour en haut de la page