Jakob Ferdinand Voet « Portrait de Marie Mancini Colonna en Armide » à la Galerie Colonna à Rome


Jakob Ferdinand Voet, portrait de Marie Mancini Colonna en Armide à la Galerie Colonna à Rome
Marie Mancini Colonna

Jakob Ferdinand Voet (1639-1700) « Marie Mancini Colonna en Armide »

Huile sur Toile - 1669

Marie Mancini Colonna, née à Rome le 28 août 1639, décédée à Pise le 8 mai 1715, était la nièce du cardinal Mazarin.

Son portrait par Jakob Ferdinand Voet se trouve dans l’une des premières salles de l’appartement de la Princesse au palais Colonna.

Mazarin l’avait introduite à la cour de France, il paraît qu’elle fut le premier amour de Louis XIV.

Belle, spirituelle et cultivée, elle avait en effet tout pour plaire au roi.

Mais ce flirt royal n’était pas du goût de Mazarin ni d’Anne d’Autriche, la mère de Louis XIV, qui avaient l’intention de le marier avec l’infante Marie-Thérèse d’Autriche.

Pour couper court à l’idylle, Mazarin envoya sa nièce à Dammarie-les-Lys à l’Abbaye du Lys, puis à La Rochelle et à Brouage.

Jakob Ferdinand Voet, portrait de Marie Mancini Colonna en Armide à la Galerie Colonna à Rome
Marie Mancini Colonna
Marie Mancini Colonna avait vingt ans quand elle quitta définitivement la cour de France le 22 juin 1659, et l’on dit que l’émotion manifestée par Louis XIV lors de leur dernière rencontre aurait inspiré Racine dans ce vers de Bérénice :

« Vous êtes empereur, Seigneur, et vous pleurez ! »

Elle se maria avec le prince Lorenzo Colonna en 1661 avec lequel elle eut trois fils.

Mais les deux époux ne s’entendaient pas, et à la suite d’infidélités réciproques et par peur de son mari parfois violent, Marie Mancini Colonna préféra quitter Rome pour voyager en Europe en compagnie de sa sœur et de son frère Philippe, duc de Nevers.

Marie Mancini Colonna est l’arrière-arrière-grand-mère du Prince Camille Borghèse, l’époux de Pauline Bonaparte, sœur de Napoléon Bonaparte, dont on peut encore admirer la statue en « Vénus Victorieuse » fort dévêtue à la Galerie Borghèse de Rome.

Retour en haut de la page