Le Tondo Doni de Michel-Ange aux Uffizzi : Amour féroce, Amitié, Amour Divin

Michel-Ange Buonarroti, Sainte-Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte-Famille
Les différents personnages de la Sainte Famille du Tondo Doni ont un point commun : chacun regarde quelqu’un.

Le Père regarde l’Enfant Jésus, lui-même contemplé par Marie et Saint-Jean Baptiste qui lèvent les yeux vers lui, tandis que les cinq hommes installés au fond se regardent les uns les autres.

Le regard est toujours attiré par la beauté de ce qui nous entoure, la beauté appelle l’amour.

Michel-Ange Buonarroti, Sainte-Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte-Famille
La vue suscite le désir, selon Platon.

La vue d’un beau corps suscite le désir de ce corps.

Mais, grâce au dialogue avec autrui et à la réflexion personnelle, cette attirance se transforme en amour de l’idéal de beauté du corps humain et s’élève par degrés jusqu’à l’amour des belles choses de l’esprit, pour finalement connaître l’amour pur de la Beauté Universelle.

Michel-Ange et la philosophie platonicienne

Michel-Ange Buonarroti, Sainte-Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte-Famille
La philosophie platonicienne était connue des Florentins grâce à Marsile Ficin, un prêtre humaniste qui avait fondé le Cercle des néoplatoniciens à Florence et qui était l’auteur d’un « Commentaire sur le banquet de Platon ».

Michel-Ange avait fréquenté Marsile Ficin durant son séjour au palais de Laurent de Médicis durant les années 1490-92.

Ficin lui aussi disait que l’amour commence par la vue d’un corps attirant et qu’ensuite tout dépend des réactions et des choix de l’amant, choix qui le conduiront vers trois types de vies différents.

La Sainte-Famille du Tondo Doni de Michel-Ange : Trois manières d’aimer

Michel-Ange Buonarroti, Sainte-Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Saint-Jean-Baptiste
Les personnages du Tondo Doni de Michel-Ange présentent ces trois manières d’aimer :

1. - Amour Féroce

On s’oriente vers la vie voluptueuse quand le plaisir visuel s’abaisse dans le désir physique et se limite à la recherche de la jouissance et du plaisir tactile, que Ficin appelait « amour féroce », illustré par les hommes nus.

2. - Amour Humain

On s’oriente vers une vie active équilibrée quand le plaisir visuel s’accompagne du plaisir de l’esprit suscité par les qualités morales et intellectuelles de la personne aimée.

Michel-Ange Buonarroti, Sainte-Famille, le regard de la Vierge dans le Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Le regard de la Vierge
Du coup l’attirance se changera en admiration et fera place à l’amitié, que Ficin appelait « amour humain », illustré par Saint-Jean Baptiste situé à équidistance des hommes nus et de la Sainte Famille.

3. - Amour Divin

On s’oriente vers la vie purement spirituelle si le plaisir visuel s’élève vers la contemplation et l’amour de la seule forme divine, que Ficin appelle « amour divin », illustré par ce parfait modèle de la vie contemplative : le regard tendre de Marie, prête à accueillir l’Enfant en qui Dieu s’est révélé.

Page Précédente | Page suivante : La Vierge Marie Symbole du désir ardent de l’humanité

Les Photos


Retour en haut de la page