Galerie Offices : Michel-Ange, Giorgione, Giotto


“La Sainte Famille”, Tondo Doni, de Michel-Ange

Ce tableau, que certains considèrent comme étant le plus emblématique et important du XVIe siècle, est l'unique peinture de Michel-Ange qui soit resté à Florence.

Dans son autobiographie sur Michel-Ange, "Io sono Fuocho" (éditions Sperling & Kupfer), l'expert et écrivain d'art Costantino d'Orazio, qui s'exprime à la première personne pour Michel-Ange, décrit son tableau dans une lettre à son neveu, Leonardo, en lui expliquant qu'il voulait par là envoyer un message à Léonard de Vinci qui le considérait comme son inférieur, juste bon à tailler le marbre :

« J'ai disposé les visages de Marie, Joseph et l'Enfant Jésus dans un triangle, tout comme l'avait fait Léonard de Vinci, mais je ne me suis pas contenté de leur donner une pose adaptée pour qu'ils puissent s'insérer dans cette figure géométrique.

Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
J'ai transformé le triangle composé de la mère, du père et du fils en une pyramide idéale, grâce au mouvement de la Vierge, qui est assise avec les genoux au premier plan et se penche en arrière pour prendre l'Enfant des mains de Joseph.

Elle a à peine fini de lire un livre, posé sur ses genoux et se tourne pour prendre l'enfant qui s'accroche à ses cheveux pour ne pas tomber.

On voit bien que la rotation de la femme suit le mouvement d'une spirale.

Mon cher neveu, tout ceci te semble trop compliqué ?

Tu as raison de te demander comment j'ai pu réussir à conserver la spontanéité naturelle des gestes et conférer une quotidienneté à la scène avec ces calculs complexes et ces inventions extravagantes.

Mais le challenge que me lançait Léonard était justement cela : tout devait sembler spontané, même si je devais fidèlement m'en tenir à la géométrie de la composition. [...]

Avec ce tondo (tableau rond) je m'aventurai sur le terrain des énigmes.

Je séparai Saint-Jean-Baptiste enfant de la Sainte-Famille.

Lui qu'habituellement on voyait jouer avec Jésus, se trouve derrière un muret, intégré dans un creux ouvert du terrain.

Derrière lui, j'inventais une saillie rocheuse contre et sur laquelle sont appuyés ou assis des personnages nus. [...]

Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Mais je leur ai retiré tout ce qui pouvait permettre de les reconnaître comme pasteurs ou personnages d'un poème antique. Ils sont purs et non contaminés, ingénus et sereins, ignorants de l'arrivée d'une nouvelle ère grâce à l'arrivée de Jésus.

Leur présence est symbolique, mais elle est aussi ambigüe et son rôle n'est pas expliqué.

Ce fut la première fois que j'explorai le territoire de la philosophie imbriquée avec la religion.

Je ne pouvais pas encore savoir à quel point cela me deviendrait familier dans le futur.

Pour autant, mon expérimentation ne plut pas à mon client (Agnolo Doni), je suspecte qu'il ne réussissait pas à comprendre le tableau.

Tu ne me croiras pas, mais quand j'ai envoyé le tableau à Agnolo Doni, il m'offrit presque la moitié du prix convenu : quarante ducats au lieu de soixante-dix.

Comment a-t'il pû penser pouvoir marchander avec moi comme avec n'importe quel fournisseur ?

Cela m'a rendu furieux. J'ai repris le tableau en lui laissant son argent.

Quelques jours plus tard, il s'est présenté dans mon atelier avec soixante-dix ducats. Mais j'étais encore en colère et je lui dis d'un air décidé et le burin en main : "si vous êtes intéressé par mon tableau, j'en veux cent quarante ducats."

Il me répondit en hurlant : "Mais ce n'est pas juste, vous êtes malhonnête ! Ce n'était pas notre accord."

Il me fixait, raide comme une corde de luth, avec son nez en pointe, son physique sec et ses longs cheveux touffus qui sortaient de son bonnet noir. Il tremblait tant que j'entendais le tintement des pièces dans le sac qu'il tenait serré dans son poing.

Mais il ne le posa pas et je remontais sur mon échafaudage et je repris ma sculpture du David.

Tout le restant de la journée, je suis resté concentré sur mon marbre sans prêter attention à ce qui se passait autour de moi.

Le soir, je ne vis plus le tableau, à sa place, sur la table, il y avait cent quarante ducats d'or.

Mon Leonardo, quelle victoire ce fut pour moi ! »
Michel-Ange Buonarroti - Autobiographie Costantino d'Orazio

Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Michel-Ange Buonarroti, Sainte Famille Tondo Doni, 1507, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Michel-Ange - Sainte Famille
Giorgione, Le Gattamelata, Capitaine et écuyer, 1505-1510, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione, Gattamelata
Giorgione, Le Gattamelata, Capitaine et écuyer, 1505-1510, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione, Gattamelata
Giorgione, L'épreuve du feu de Moïse, 1496-1502, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione Moïse épreuve du feu
Giorgione, L'épreuve du feu de Moïse, 1496-1502, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione Moïse épreuve du feu
Giorgione, Le jugement de Salomon, 1496-1506, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione, Jugement de Salomon
Giorgione, Le jugement de Salomon, 1496-1506, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione, Jugement de Salomon
Giorgione, Le jugement de Salomon, 1496-1506, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giorgione, Jugement de Salomon
Giotto, Majesté, Vierge de tous les Saints, 1310, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giotto : Majesté
Giotto, Majesté, Vierge de tous les Saints, 1310, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Giotto : Majesté
Duccio di Buoninsegna, Majesté, Vierge Rucellai, 1285, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Duccio di Buoninsegna
Duccio di Buoninsegna, Majesté, Vierge Rucellai, 1285, Galerie Offices Uffizi, Florence Italie
Duccio di Buoninsegna


Retour en haut de la page