“L'Adoration des Mages” (1490-1500) de Botticelli : Savonarole

Page Précédente - Page Suivante

Jérôme Savonarole et Laurent le Magnifique réunis

Botticelli, Savonarole et Laurent le Magnifique de Médicis dans l'Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Savonarole et Laurent le Magnifique
Cette datation entre 1490 et 1500 expliquerait aussi la présence des deux personnages à la gauche de Joseph, qui ne seraient autres que Jérôme Savonarole et Laurent de Médicis.

Savonarole, le maître spirituel de Botticelli d’un côté, et Laurent le Magnifique, son protecteur et prince de l’autre, réunis, unis devant l’Enfant Jésus.

La façon dont ces deux personnages, se tiennent, est unique dans ce tableau, le second étant totalement enveloppé, enserré dans la cape du premier, ne s’explique pas autrement.

Botticelli, Savonarole et Laurent le Magnifique de Médicis dans l'Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Savonarole et Laurent le Magnifique
Savonarole montre de la main le Christ à Laurent le Magnifique, comme le faisait Pic de la Mirandole dans l’Adoration des Mages de 1475-1477.

Un geste à la signification profonde : Savonarole indique ainsi à Laurent le Magnifique que l’on ne peut avoir foi qu’en Dieu qui est l’unique souverain : “Rex Regnum, Dominus dominantium”.

Et Laurent le Magnifique, lui obéit en se tenant dans une attitude de supplication face à Jésus.

Léonard de Vinci dans l’Adoration des Mages de Botticelli

Botticelli, Léonard de Vinci dans l'Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Botticelli Léonard de Vinci
Un troisième personnage important serait représenté selon certains critiques dans cette Adoration des Mages : Léonard de Vinci.

Dans la partie droite du tableau, on peut voir, positionné entre le personnage vêtu de bleu et les chevaux qui se cabrent, un homme grand et digne, vêtu d’une cape rouge, droit, calme, attentif et concentré, en opposition à la foule qui l’entoure, l’ami de Sandro Botticelli : Léonard de Vinci.

Botticelli, Léonard de Vinci dans l'Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Botticelli Léonard de Vinci
Force est de constater que les trois portraits ici présents, de Savonarole, de Laurent le Magnifique et de Léonard de Vinci, ont bien les traits qu’on leur connaît dans d’autres portraits les représentant.

Trois personnages qui ont tous eu un rôle très important dans la vie et la carrière de Botticelli.

“Je glorifierai la Maison de ma gloire”

Cette Adoration des Mages est une parfaite illustration du texte d’Isaïe (60, 3-7), un texte lu pendant la messe le jour de l’Épiphanie :

Botticelli, Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Botticelli Adoration des Mages 1490-1500
« Les nations marchent à ta lumière et le roi à la clarté de ton aurore,
lève les yeux alentours et vois :
tous se rassemblent, ils viennent vers toi,
tes fils arrivent de loin,
et tes filles sont portées sur la hanche.

Alors, à cette vue, tu seras radieuse,
ton cœur frémira et se dilatera ;
car vers toi se dirigeront les trésors de la mer,
les richesses des nations arriveront chez toi.

Botticelli, Adoration des Mages 1490-1500, Galerie des Offices Uffizi Florence Italie
Botticelli Adoration des Mages 1490-1500
Des flots de chameaux te couvriront,
des dromadaires de Madiân et d’Épha ;
tous ceux-là viendront de Cheba,
ils apporteront de l’or et de l’encens
et publieront les exploits de Yahvé.

Tous les troupeaux de Quédar se rassembleront chez toi,
les béliers de Nebayot seront à ton service,
ils monteront, pour être agréés, sur mon autel,
et je glorifierai la Maison de ma gloire. »
Os Is 60.3-7

Page Précédente - Page Suivante


Retour en haut de la page