Le Palazzo Contarini del Bovolo, 28 mètres au-dessus des Toits de Venise

28 mètres de haut, 5 Étages, 80 Marches et un Belvédère

Le Palais Contarini del Bovolo et son escalier en colimaçon à Venise en Italie
Le Palais Contarini del Bovolo
L’escalier del Bovolo fut construit au moment de la Renaissance, ce qui se voit dans son architecture et son style, bien que l’on y trouve encore le style Veneto-gothique des premières loggias vénitiennes.

De fait, cette façade illustre bien la transition du Gothique à la Renaissance.

Ce superbe escalier hélicoïdal doit en partie sa beauté aux contrastes de couleurs entre ses briques de terre cuite de couleur chaude, et la blancheur de la pierre d’Istrie de ses colonnes, balustrades et arches.

Le Palais Contarini del Bovolo et son escalier en colimaçon à Venise en Italie
Le Palais Contarini del Bovolo
Dans cette belle tour cylindrique de 28 mètres de haut, les seules parties fermées correspondent aux marches elles-mêmes, tout le reste est ouvert sur le jardin avec de beaux arcs plein cintre reposant sur des colonnettes reliées par des balustrades blanches en pierre d’Istrie.

L’escalier en colimaçon del Bovolo s’élève sur cinq étages reliés au reste du palais par ses cinq loggias adjacentes en briques et pierre d’Istrie.

Tout en haut de la tour se trouve un belvédère totalement ouvert, orné d’arcades et surmonté d’une coupole.

Marches, Arcs et Colonnes

Le Palais Contarini del Bovolo et son escalier en colimaçon à Venise en Italie
Le Contarini del Bovolo
La construction des marches est intéressante. Chaque marche est composée d’un seul bloc de pierre qui part du centre de l’hélice pour se loger dans les briques du mur extérieur de la tour.

En regardant la tour depuis la rue, on peut voir l’extrémité de chacune des marches de pierre blanche qui affleure entre les briques de couleur brun-jaune.

Une autre particularité : Chaque colonne en pierre blanche d’Istrie est posée sur le bloc de pierre de chaque marche, ce qui aide à rendre esthétiquement l’ensemble encore plus homogène et harmonieux, mais également plus solide au niveau architectural.

Ces colonnes sont surmontées de chapiteaux de style gothique qui soutiennent des arcs en plein cintre, rampants ou ascendants.

Le Palais Contarini del Bovolo et son escalier en colimaçon à Venise en Italie
Le Palais Contarini del Bovolo
Et chacun de ces arcs est positionné exactement au-dessus de celui de l’étage inférieur, ce qui renforce encore l’harmonie visuelle de la tour.

De plus, de manière à donner vie à l’ensemble et souligner la forme hélicoïdale de l’escalier, les balustrades blanches en pierre d’Istrie forment de belles diagonales courbes qui courent du haut en bas de la tour.

Enfin, les loggias qui relient à chaque étage le palais à la tour, reprennent les mêmes principes esthétiques avec toutefois des arcs plus larges et trois arches par palier, toutes de largeur identique du haut en bas de la façade, parfaitement alignées les unes par rapport aux autres.

La cohérence de l’ensemble est ainsi parfaite. Bravo Monsieur Giovanni Candi !

Les Puits du Jardin du Contarini del Bovolo

Les puits de la cour du Palazzo Contarini del Bovolo à Venise en Italie
Le jardin du Palais Contarini
De nombreuses et très belles margelles de puits en pierre d’Istrie ornent le jardin du palais Contarini del Bovolo.

À part le puits central du jardin, qui était déjà là à l'origine de la construction du palais, les autres margelles de puits ont été apportées ici par la fondation qui possède et gère aujourd’hui le palais.

Ces margelles de puits, dont certaines très originales, en particulier deux cylindriques assez exceptionnelles, datent des XIVe et XVe siècles.

L’Intérieur du Palais, tableaux du XVIIe et XIIIe siècle

Après avoir admiré l’escalier et profité de ses vues panoramiques, vous pourrez également entrer dans les salles du palais où sont exposés des tableaux des XVIIe et XVIIIe siècles.

Page précédente : Histoire du Bovolo


Retour en haut de la page