Palazzo Vecchio Art Histoire | Situation | Horaires Prix | Autorisations
Art Histoire Cinq-Cents | La Tour | Salles Vasari | Masque Dante | Ghirlandaio | Bronzino | Salviati | Cortile | Intérieur
Salle Cinq-Cents Salle et Plafond | Peintures Plafond | Guerre de Pise | Guerre de Sienne | Sculptures
Plafond Cosme Ier Médicis | Histoire de Florence | Guerres Batailles | Toscane


Allégories de la Toscane par Vasari au Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio de Florence


Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie du Mugello, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie du Mugello

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano :
Allégorie du Mugello, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Dans cette allégorie de la région du Mugello, on voit assis un juge avec, juste au-dessus de lui un putto tenant une liasse de documents, symbole du tribunal pour l’Administration et la justice.

Dans le fond on peut voir la ville de Scarperia.

Un jeune homme tient l’étendard du pays.

À ses pieds, le vieillard qui verse de l’eau représente le fleuve Sieve.

Sous l’allégorie, Vasari a peint ces mots : « MUGELLANA PRAETURA NOBILIS ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Fiesole, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Fiesole, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie de Fiesole
Cette allégorie présente Fiesole avec le fleuve Mugnone à ses pieds qui tient un bassin d’où s’écoule l’eau.

Diane chasseresse avec son carquois est représentée sur la gauche avec un étendard sur lequel on voit une Lune sur fond blanc, le symbole antique de la ville de Fiesole.

Le blason tenu par Diane, aux couleurs blanches et rouges, représente les armes de la ville.

À côté d’elle, un Atlante de pierre représente cette région rocheuse.

Enfin, dans la partie supérieure on peut voir un putto volant avec une crosse d’évêque pour rendre hommage à l’évêché de Fiesole.

Ce putto porte également dans l’autre main, un marteau, un burin et un compas.

Sous l’allégorie est écrit : « FAESULAE IN PARTE URBS ADSCITE ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano et et Giovanni Battista Naldini, Allégorie d’Arezzo, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Arezzo est la ville natale de Vasari.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano et et Giovanni Battista Naldini, Allégorie d’Arezzo, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie d’Arezzo
Il l’a représentée avec le vieillard qui symbolise le fleuve Castro au premier plan et à droite, qui tient une corne d’abondance et un grand vase d’où s’écoule l’eau du fleuve.

Derrière Castro, on voit Cérès qui tient des épis et une faux symbolisant l’abondance des récoltes dans la région.

Sur la gauche, le dieu Mars en armure tient l’étendard de la ville avec un cheval noir sur fond blanc et en pleine course.

Mars tient également le blason d’Arezzo avec sa croix blanche sur fond rouge.

Le putto volant qui tient une crosse d'évêque symbolise l'évêché d’Arezzo, mais à l’inverse des putti des autres allégories, il tient également une épée de l’autre main.

Cette épée est une référence à l'évêque guerrier Guido Tarlati de Petramala qui fut le dernier prince de la cité et gouverna Arezzo à la fois de manière spirituelle et temporelle.

Sous l’allégorie, on peut lire : « ARRETIU[M] NOBILIS ETRURIAE URBS ».

Giorgio Vasari, Allégorie de Volterra, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari, Allégorie de Volterra, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie de Volterra
Dans cette allégorie, Vasari présente une divinité fluviale qui symbolise le fleuve Cecina avec une corne emplie de fruits.

Un jeune homme représente la ville de Volterra et tient un étendard d’une main et un blason de l’autre.

Cet étendard montre un griffon rouge qui étrangle un griffon noir maléfique tandis que le blason porte une croix blanche sur un fond noir.

La ville de Volterra est représentée avec sa basilique et son donjon tandis qu’un putto volant tient une crosse d’évêque pour symboliser le siège de l’évêché de Volterra.

Sous l’allégorie on peut lire l’inscription : « VOLTERRAE TOSCOR [UM] URBS CELEBER [RIMA] ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Borgo San Sepolcro et Anghiari, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Borgo San Sepolcro et Anghiari, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie Borgo San Sepolcro et Anghiari
Dans cette allégorie Vasari a représenté l’empereur Flavius Arcadius en pèlerin, car la légende veut que ce soit lui qui ait fondé San Sepolcro.

Flavius Arcadius tient d’une main l’étendard de la ville avec un Christ ressuscité et de l'autre le blason blanc et noir de San Sepolcro.

Le vieillard assis à sa droite représente le fleuve Tibre avec la louve qui allaite Romulus et Rémus.

On remarque aussi la corne d’abondance pleine de fruits.

L’autre vieillard où le hêtre et le sapin se mélangent à ses cheveux et qui se tient au-dessus du fleuve Tibre représente les Apennins dont l’eau coule de sa bouche.

Au fond, on aperçoit Borgo San Sepolcro et Anghiari et en haut et à gauche un putto volant portant une crosse d'évêque, symbole du siège de l’évêché.

Sous l’allégorie on peut lire : « BURGU UMBRIAE URBS ET ANGLARI ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de San Giovanni Valdarno, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de San Giovanni Valdarno, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie de San Giovanni Valdarno
Pour le vicariat de San Giovanni Valdarno, également connu pour son tribunal, Vasari a représenté un juge habillé à l’antique et tenant un rouleau de documents.

Sur la droite du tableau se trouve Vertumne, le dieu des jardins et des vergers, ainsi que Pomone, la nymphe divinité des fruits.

Vasari met ainsi en valeur la qualité et l’abondance des cultures fruitières de cette région.

Entre eux et au centre se trouve Bacchus couronné de feuilles de vigne et de raisins en train de boire le vin de la région, le Trebbiano.

Bacchus tient également le blason de San Giovanni Valdarno avec un Saint-Jean représenté sur un fond blanc.

La ville de San Giovanni Valdarno avec son enceinte fortifiée est représentée dans le fond du tableau.

Sous l’allégorie sont peints les mots suivants : « PREATURA ARNENSIS SUPERIOR ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de la Romagne, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano,  Allégorie de la Romagne, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie de la Romagne
Dans les notes relatives à ses tableaux du plafond de la salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio, Vasari précise que dans cette allégorie il a voulu montrer la région de Castrocaro au naturel ainsi que son fleuve, le Savio avec une corne d’abondance pleine de fruits pour symboliser la richesse agricole de cette région.

Il indique également avoir peint cette belle femme impétueuse et casquée avec un fouet pour montrer l’audace et la résolution des habitants de la région.

La Flaminia, la jeune femme qui tient l’étendard, tient à ses pieds le blason avec la croix rouge représentant les insignes de Castrocaro.

Sous l’allégorie on peut lire ces mots :
« FLAMINIA NOSTRAE DITIONIS » que l’on peut traduire par « Notre Maîtresse Flaminia ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Cortona et Montepulciano, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Cortona et Montepulciano, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie de Cortona et Montepulciano
Les deux villes sont représentées par les personnages supérieurs qui portent chacun un étendard.

Sur l’étendard de droite de la ville de Cortona, on entraperçoit un lion sur fond blanc qui est également représenté sur le blason tenu par le jeune Bacchus.

Sur la gauche, l’autre personnage masculin tient l’étendard de Montepulciano et son blason avec un griffon sur fond rouge.

L’allusion à Montepulciano est complétée par la présence du vieillard représentant le fleuve de la Chiana avec sa corne d’abondance d’où sortent olives et épis.

Le jeune Bacchus porte un vase empli de vin produit dans la région, mettant ainsi en valeur les productions de vin, d’olives et de céréales de l’endroit.

En haut du tableau, on aperçoit un putto volant tenant en main une crosse d'évêque en référence à l'évêché de Cortona.

La ville de Montepulciano est représentée dans le lointain derrière les personnages.

Sous l’allégorie, les mots suivants sont peints : « CORTONA POLITIANU[N]Q[UE] OPP[IDA] CLARA  ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Colle Val d’Elsa et de San Gimignano, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie de Colle Val d’Elsa et de San Gimignano, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Colle Val d’Elsa et San Gimignano
Le vieillard avec la corne d’abondance et la cruche ainsi que le fleuve Elsa avec les étendards et blasons représentent les fondateurs des deux cités représentées dans le fond du tableau.

L’étendard de San Gimignano tenu sur la gauche par un Bacchus est rouge et jaune tandis que de la main il tient le blason avec son lion blanc.

Le personnage de droite tient l'étendard de Colle Val d’Elsa avec une tête de cheval rouge, tête que l’on retrouve dans le quart supérieur droit de la croix rouge du blason.

Entre Bacchus et la tête du vieillard, on aperçoit le visage d’un jeune satyre en train de boire la Vernaccia, le vin de San Gimignano.

L’inscription suivante se trouve sous l’allégorie : « GEMINIANUM ET COLLE OPIDA ».

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie du Casentino, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari et Giovanni Stradano, Allégorie du Casentino, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie du Casentino
Dans cette allégorie on peut voir sur la gauche un jeune homme en armure qui tient un étendard où l’on devine un lion.

Un symbole repris dans le blason qu’il tient à ses pieds où deux lions dressés sur leurs pattes arrière tiennent ensemble la fleur de lys de Florence.

Ces lions et ce jeune homme armé représentent la bravoure des habitants de la région et de Poppi.

Dans le haut du tableau, on voit les villes de Pratovecchio et de Bibbiena.

Deux fleuves sont ici représentés avec leurs vases d’où s’écoulent leurs eaux.

Il s’agit d’une part l’Arno et d’autre part de l’Archiano.

On peut lire sous l’allégorie : « PUP [P] IU [M] CLAUSENTINII AGRI CAPUT ».

Giorgio Vasari, Giovanni Stradano et Jacopo Zucchi, Allégorie du Chianti, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.

Giorgio Vasari, Giovanni Stradano et Jacopo Zucchi, Allégorie du Chianti, Plafond de la Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio à Florence.
Allégorie du Chianti
Vasari a représenté les deux fleuves du Chianti, celui de la Pesa et celui de l’Elsa.

Les deux fleuves sont accompagnés de cornes d’abondance pleines de fruits.

Un Bacchus, symbole des bons vins du Chianti est également présent et tient le blason de la région avec un coq noir sur fond jaune.

Dans le fond on peut voir la ville de la Castellina en Chianti.

Sous l’allégorie est écrit :

« AGER CLANTIUS ET EIUS OPPIDA ».

Plafond Cosme Ier Médicis | Histoire de Florence | Guerres Batailles | Toscane
Salle Cinq-Cents Salle et Plafond | Peintures Plafond | Guerre de Pise | Guerre de Sienne | Sculptures
Art Histoire Cinq-Cents | La Tour | Salles Vasari | Masque Dante | Ghirlandaio | Bronzino | Salviati | Cortile | Intérieur
Palazzo Vecchio Art Histoire | Situation | Horaires Prix | Autorisations



Retour en haut de la page