La Sacrestia Nuova, la Chapelle Michel-Ange à Florence


L'Autel de la Sacrestia Nuova, la chapelle Médicis de Michel-Ange à Florence en Italie
Autel de la Sacristie Nouvelle de Michel-Ange
Plus petite, mais très intime, incitant à la prière, à y parler bas, la chapelle dite de la Sacristie nouvelle, conçue par Michel-Ange en tant qu'architecte et décorée de statues du même Michel-Ange est assez émouvante.

Et ceci n'est pas le fruit du hasard, Michel-Ange avait en effet voulu en faire un lieu où le thème dominant est l'immortalité de l'âme individuelle.

Un lieu montrant que Dieu, dans sa miséricorde, nous accueille tous, du plus simple d'entre nous, jusqu'aux Princes des Médicis.

Tombeau de Giuliano de Médicis par Michel-Ange, Sacrestia Nuova, la chapelle Médicis à Florence en Italie
Tombeau de Giuliano de Médicis
C'est un Médicis, le Pape Léon X, fils de Laurent le Magnifique, qui demanda à Michel-Ange, en 1520, de réaliser cette chapelle comme chapelle funéraire pour son père Lorenzo, Laurent le Magnifique, et son oncle Giuliano, assassiné lors de la conjuration des Pazzi le 26 avril 1478.

Les travaux durèrent jusqu'en 1534, avec plusieurs arrêts dus au fait que Michel-Ange était aussi occupé par d'autres projets.

En 1534, Michel-Ange quitta Florence pour Rome et ne revint plus, laissant la chapelle inachevée, mais ayant tout de même eu le temps de presque terminer les statues.

Cosimo Ier de Médicis demanda à Giorgio Vasari et à Bartolomeo Ammannati de terminer les travaux.

Les photos de la Sacristie Nouvelle de Michel-Ange :
- Page 1
- Page 2


Retour en haut de la page