La Basilique et les Couvents de Santa Maria Novella à Florence


Visite Guidée Privée : Les Églises florentines Extraordinaires

La basilique église Santa Maria Novella à Florence en Italie
La basilique Santa Maria Novella
La Basilique de Santa Maria Novella à Florence fut construite par les Dominicains en 1221 à l'emplacement de l'église Santa Maria des Vignes qui était consacrée depuis le XIe siècle.

Les travaux durèrent jusqu'en 1360, avant la restructuration de Vasari en 1565.

C'est la plus grande église gothique aujourd'hui en Toscane.

Une église gothique cistercienne avec un plan en croix latine.

Transept et chapelles de la basilique église de Santa Maria Novella à Florence en Italie
Transept et chapelles Santa Maria Novella
Ses dimensions intérieures sont en effet imposantes : 99,2m de long et 28,3m de large.

Papes et Concile


En 1434, le Pape vénitien Eugène IV, menacé à Rome, se réfugia à Florence et vécut pendant neuf ans dans le couvent de Santa Maria Novella.

En 1438 Eugène IV, afin de réunir les églises de Rome et de Byzance, convoqua un concile à Ferrara, lequel concile fut ensuite déplacé à Florence et plus précisément à Santa Maria Novella.

Chœur de l'église Santa Maria Novella à Florence en Italie
Chœur de Santa Maria Novella
Les Médicis financèrent les frais de ce concile auquel assistaient le Patriarche de Constantinople, Joseph ainsi que l'empereur byzantin Jean VIII Paléologue.

Du côté du Pape, plus de 700 religieux dont 30 évêques et... 500 chevaux étaient présents à Florence pendant ce concile.

Ce concile fut un succès et le résultat fut officiellement déclaré sous la coupole de Brunelleschi dans l'église Santa Maria del Fiore.

Restructuration en 1565 et Basilique en 1919


Cosimo Ier de Médicis, demanda à Giorgio Vasari, de la même manière qu'il l'avait fait pour la basilique Santa Croce, de restructurer l'église pour adapter l'église aux règles de la contre-réforme.

Les travaux de restructuration durèrent de 1565 à 1571.

Crucifix de Giotto dans la basilique église de Santa Maria Novella à Florence en Italie
Crucifix de Giotto
En 1919, le Pape Benoit XV éleva l'église de Santa Maria Novella au rang de basilique mineure.

L'intérieur de la basilique Santa Maria Novella


Lorsque l'on pénètre dans la grande nef de la basilique, le regard est immédiatement attiré par le l'imposant crucifix, accroché au centre de la nef et réalisé par Giotto en 1290.

Le chœur et également superbe, entièrement décoré par les fresques de Domenico Ghirlandaio en 1485.

De nombreuses et belles chapelles sont présentes dans le transept dont la chapelle Rucellai, du XIIIe siècle, la chapelle Bardi, la chapelle de Filippo Strozzi, décorée de fresques de Filippino Lipp en 1489, la chapelle Gondi, la chapelle Gaddi ou encore la chapelle Strozzi di Mantova décorée des fresques de Nardio di Cione (1357).

Les Cloîtres

Fresques du grand cloître de la basilique église de Santa Maria Novella à Florence en Italie
Fresques Grand Cloître Santa Maria Novella

Le cloître vert


Le cloître vert fut construit par Jacopo Taelenti entre 1332 et 1355 offre de nombreuses et belles fresques murales.

La Chapelle des Espagnols


On accède depuis ce cloître à la chapelle des Espagnols, ancienne salle capitulaire du couvent, devenue en 1540, à la demande d'Éléonore de Tolède, la chapelle des Espagnols de sa suite.

Les fresques d'Andrea Buonaiuto sont absolument à voir.

Fresques de la chapelle des Espagnols de la basilique église de Santa Maria Novella à Florence en Italie
Fresques de la chapelle des Espagnols

Le Petit Cloître des Morts


En sortant de la chapelle des Espagnols, on arrive au petit cloître des morts : impressionnant et émouvant !

Les murs de ce cloître des morts sont recouverts de plaques de marbres sculptées à la mémoire des morts qui y sont enterrés.

Vous pourrez aussi y voir des tombes récentes, en l'honneur de morts de nombreux pays qui sont ici honorés.

Le Grand Cloître


Immense, le plus grand cloître de Florence, avec de très belles fresques tout au long des murs.



Retour en haut de la page