L'église Basilique San Lorenzo des Médicis à Florence


Nef de l'église Basilique San Lorenzo Médicis à Florence en Italie
Nef de la Basilique San Lorenzo
L'église basilique de San Lorenzo se trouve à l'emplacement d'une ancienne église, consacrée comme cathédrale en 393 par Saint-Ambroise et dédiée à San Lorenzo, Saint-Laurent.

Cette première cathédrale fut reconstruite et consacrée de nouveau en 1059 par l'évêque Gherardo di Borgogna lorsqu'il devint Pape sous le nom de Niccolo II, Nicolas II.

L'église Renaissance de Filippo Brunelleschi


En 1418, les Médicis, représentés alors par Giovanni di Bicci, père de Cosimo l'Ancien, souhaitant en faire leur propre église familliale, confient à Filippo Brunelleschi, l'auteur de la fameuse coupole de la cathédrale Santa Maria del Fiore, le Duomo, le soin de transformer radicalement l'ancienne cathédrale.

Filippo Brunelleschi se met au travail et les plans de la future église sont terminés en 1421.

Les travaux seront terminés en 1461.

Nef de l'église Basilique San Lorenzo Médicis à Florence en Italie
Nef de la Basilique San Lorenzo
Cette basilique de Brunelleschi est l'un des plus parfaits exemples de l'architecture de la Renaissance mélangeant structures romanes et l'architecture gréco-romaine antique.

L'intérieur de San Lorenzo


L'église est divisée dans le sens de sa longueur en trois nefs et deux files de colonnes posées sur de courtes plinthes et terminées par des chapiteaux corinthiens et de hauts abaques sculptés supportant des arcs en plein cintre raccordés à la corniche par une console.

Le plafond est plat, à caissons décorés de rosaces dorées.

Les Chaires de Donatello

Chaire de Donatello dans l'église Basilique San Lorenzo Médicis à Florence en Italie
Chaire de Donatello
De chaque côté du chœur se trouvent deux chaires posées sur des colonnes ioniques.

Cette œuvre date de 1460.

Donatello, alors âgé, ne put finir les panneaux de ces chaires, qui furent achevés par ses élèves Bertoldo et Bellano.

Les thèmes représentés sont ceux de la vie du Christ.

La chaire de droite montre le martyre de San Lorenzo, Saint-Laurent et Saint-Luc ainsi que la Dérision du Christ.

Tombeau de Cosimo de Médicis l'Ancien dans la crypte de l'église San Lorenzo à Florence en Italie
Tombeau de Cosimo de Médicis l'Ancien
Y sont également représentés la Pentecôte, les Saintes Femmes au tombeau, la descente aux Lymbes, la Résurrection et l'Ascension.

La chaire de gauche montre, du côté de la nef latérale, la prière au jardin des Oliviers, Saint-Jean l'Evangéliste et la Flagellation.

Les autres faces de la chaire présentent le Christ devant Pilate, la Mise au Tombeau, la Descente de Croix et la Crucifixion.

Un petit cloître adjacent permet d'accéder à une crypte où sont présentés quelques éléments du trésor de la basilique San Lorenzo.

Reliquaire du Trésor dans la crypte de l'église San Lorenzo à Florence en Italie
Reliquaire du Trésor dans la crypte
Mais pas seulement le trésor.

S'y trouve également le tombeau de Cosimo de Médicis l'Ancien.

Un tombeau assez particulier puisqu'il se trouve à l'intérieur d'un pillier de la crypte, un pilier qui soutient le sol de la basilique juste au-dessus de lui.

Dans la basilique, l'emplacement est marqué par une grande pierre tombale dédiée au "Père de la Patrie".

Cette pierre est entourée de quatre lunettes par lesquelles ont peut voir le tombeau qui se trouve juste au-dessous.

Ce tombeau fut réalisé par Andrea del Verrocchio, le maître de Léonard de Vinci.

La Coupole de San Lorenzo

Fresques de la coupole de l'église San Lorenzo Médicis par Vincenzo Meucci en 1742 à Florence en Italie
Fresques de la coupole
La coupole est recouverte de fresques de Vincenzo Meucci représentant en gloire les Saints Florentins et les quatre Pères de l'Église.

Cette œuvre date de 1742.

Elle fut réalisée à la demande d'Anna Maria Luisa de Médicis, la dernière descendante de la dynastie Médicis.

Ces fresques sont particulièrement bien mises en valeur au sein de la grande sobriété qui règne dans cette basilique San Lorenzo.




Retour en haut de la page