Renate Bertlmann au Pavillon de l'Autriche Biennale d'Art de Venise 2019


Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
L’exposition de Renate Bertlmann « Discordo Ergo Sum » au pavillon de l’Autriche à la Biennale d’Art de Venise 2019 est une réécriture du fameux « Cogito Ergo Sum » mais ici on ne pense plus, on conteste donc on est !

Renate Bertlmann conteste la suprématie de la raison en nous entraînant dans son monde insurgé.

Un monde où l’amour est aussi présent, à l’instar des trois mots qui barrent la façade extérieure du pavillon : « Amo Ergo Sum ».

Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
On ne pense plus, on conteste, on aime !

Pour exprimer sa pensée artistique, Renate Bertlmann joue avec les symboles sociaux, les contradictions et inversions des genres, trans, sexualité, tout est permis.

On conteste et on aime, à l’instar de son champ rouge vif de roses-épées qui couvre de sang de verre la cour du pavillon.

Renate est née à Vienne en Autriche le 28 février 1943 et elle y travaille.

Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Champ de Roses, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Champ de Roses
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum, au pavillon de l'Autriche à la Biennale d'Art de Venise
Renate Bertlmann, Discordo Ergo Sum


Retour en haut de la page