Biennales Biennale Art | Architecture
Biennale Art 2019 | 2017 | 2013 | 2011
2019 Situation | Horaires Prix | Pavillons | Pays | Artistes | Collatéraux
Pavillons Autriche | Belgique | Brésil | Chili | Égypte | États-Unis | Finlande | France | Grande-Bretagne | Italie | Pays-Bas | P.Nordiques | Pérou | Pologne | Russie | Serbie | Tchèque | Uruguay |
Artistes Armitage | Bove | Condo | Da Corte | Hamilton | Hernandez | Jamie | Liu Wei | Marclay | Mehretu | Minoliti | Moulène | Muholi | Mulleady | Singer | Taylor | Upson | Ursuta | Yi A. | Yoon


Liu Wei « Microworld », « Devourment », Biennale d'Art de Venise 2019


Liu Wei né en Chine en 1972, vit et travaille à Pékin.

Liu Wei, Microworld, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Ses œuvres sont exposées à la Biennale d’Art de Venise à la Corderie de l’Arsenal et au pavillon central des Giardini.

Ses sculptures de grandes dimensions évoquent la formalité et la splendeur des scénographies modernes, riches en formes géométriques.

Dans son « Microworld » (2018), l’artiste mêle sphères et feuilles de métal de toutes tailles qui représentent des molécules, des protons et autres entités microscopiques qui sont ici démesurément agrandis dans cette œuvre où l’invisible devient présent et puissant à la fois.

Son « Microworld » est protégé par une vitre, on ne peut l’approcher, on ne peut que le regarder dans sa “vitrine”.
Liu Wei, Microworld, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Liu Wei, Microworld, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Liu Wei, Microworld, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Liu Wei, Microworld, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Liu Wei, Microworld, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld
Liu Wei, Microworld, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Microworld

Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment
Sa seconde œuvre, présentée aux Giardini s'intitule « Devourment » (2019).

Cette sculpture est un amalgame d’objets hétéroclites depuis des jouets pour chien en peau de vache, en passant par des livres, des dispositifs électroniques domestiques, de la porcelaine chinoise, pour arriver à des matériaux de construction de récupération.

La réunion de tous ces objets, qu’ils soient naturels ou créés par l’homme, reflète l’intérêt de l’artiste pour les diverses sphères de notre existence.
Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment
Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment
Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment
Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment
Liu Wei, Devourment, à la Biennale d'Art de Venise
Liu Wei, Devourment

Pavillons Autriche | Belgique | Brésil | Chili | Égypte | États-Unis | Finlande | France | Grande-Bretagne | Italie | Pays-Bas | P.Nordiques | Pérou | Pologne | Russie | Serbie | Tchèque | Uruguay |
Artistes Armitage | Bove | Condo | Da Corte | Hamilton | Hernandez | Jamie | Liu Wei | Marclay | Mehretu | Minoliti | Moulène | Muholi | Mulleady | Singer | Taylor | Upson | Ursuta | Yi A. | Yoon
2019 Situation | Horaires Prix | Pavillons | Pays | Artistes | Collatéraux
Biennale Art 2019 | 2017 | 2013 | 2011
Biennales Biennale Art | Architecture



Retour en haut de la page