Laure Prouvost « Vois ce Bleu Profond te Fondre » Pavillon Français Biennale d'Art de Venise 2019


Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Le pavillon français présente cette année l’artiste Laure Prouvost.

Née en 1978 à Croix dans le nord de la France, Laure Prouvost est issue de la riche famille des Lainières de Roubaix qui possédait aussi le groupe Marie-Claire.

Contestatrice ? Rejet de sa famille ? À coup sûr provocatrice comme beaucoup d’artistes contemporains.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Elle dit qu’elle vit parfois dans une caravane en Croatie, tout en partageant sa vie professionnelle entre Londres et Anvers.

L’œuvre exposée au pavillon de la France à la Biennale de Venise, intitulée « Vois ce bleu profond te fondre » est assez perturbante, désarmante.

Interdiction d’entrer par la porte d’entrée du pavillon. Vous êtes obligés de cheminer sur un sentier de terre pentu (déconseillé aux personnes âgées car difficile pour ceux qui ont du mal à marcher) qui descend le long du pavillon au milieu des buissons sauvages.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
On arrive alors à la porte de service au sous-sol du pavillon.

Ambiance d’immeuble abandonné à peine éclairé, glauque, terre, saleté…

On est ensuite invités à monter un escalier qui nous ramène enfin à la lumière.

S’offre alors à nous une grande salle avec un sol en verre de couleur bleu-vert qui représente la mer sur laquelle des détritus animaux et industriels mêlés ornent le sol.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
On y voit des algues, des poulpes et des poissons en verre de Murano, “ échoués et figés ” sur cette dalle de verre-mer-mère.

Ils représentent « La liquidité est devenue dure » selon Laure Prouvost.

On passe dans une autre salle où est projeté un film.

Son thème est celui d’une bande de jeunes pleins de talent qui partent de Nanterre pour arriver au pavillon français de Venise : onirisme, poésie décalée, le tout en plusieurs langues qui se chevauchent.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
On quitte la salle de projection pour entrer dans une dernière salle, sombre, dont la seule lumière temporaire provient de l’ouverture de la porte de sortie du pavillon, à chaque fois qu’une personne en sort.

L’ambiance est étrange, tout semble à l’abandon tout en étant intime. Une sorte de cocon qui vous rejette.

Cette dernière salle propose une grande fresque-tapisserie de six à huit mètres de long sur deux mètres de haut, où sont repris les thèmes des salles précédentes.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Le long de cette tapisserie onirique, un sol brut de ciment-terre-sable, où sont agglutinés des algues, des détritus, du fer à béton, un grillage de chantier, une grosse paire d’yeux ou de seins en verre de Murano, une morue avec sept mamelles roses, des coquilles d’œuf collées sur la fresque, des bouts de cordages, de filets, des morceaux de laine et des ficelles.

Un inventaire à la Prévert de fin du monde, que reste-t-il de vivant ? Tout semble appartenir à un passé mort, au mieux figé.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
La fresque-tapisserie est un collage peint d’où émergent des visages, des personnages, des algues des éléments d’architecture moderne et antique, occidentaux et orientaux, présentés comme autant d’éléments mêlés, collés les uns aux autres.

Un ensemble complexe aux multiples références auxquelles s’ajoutent celles des banderoles de textes peints sur l’œuvre :

« I should give him a string beat. Un coup de fill.
Le monde se prépare un duvet de chaleur.
On y va... let's follow the light...
MT GREEN surrounding you.
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Je ne suis que de l'eau qui marche.
Fuck I was born to be bele.
We will float.
Dans le tunnel prends-toi des râteaux à la pelle.
I can feel my lungs evolving back to this.
Towards the future past.
Let's go and milk the chicken.
On va remettre le pétrole dans le sol.
BLUE licking you.
Put butter in his spine.
Pink vapper on the horizon.
We are the tentacles that think what we... »
Laure Prouvost

Un imaginaire complexe.

Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre
Laure Prouvost, Vois ce Bleu Profond te Fondre, au Pavillon Français à la Biennale d'Art de Venise 2019
L. Prouvost, Vois ce bleu profond te fondre


Retour en haut de la page