George Condo à la Biennale d'Art de Venise 2019


George Condo, né en 1957 aux Etats-Unis, vit et travaille à New York.

George Condo, Facebook, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
A la fin des années 80, George Condo a inventé le « réalisme artificiel » qui avait pour but de démonter une réalité pour en construire une autre avec les mêmes parties.

Un réalisme artificiel qui est hélas devenu aujourd’hui réalité selon George Condo, pour qui les réseaux sociaux sont les principaux responsables de la montée des politiques artificielles-réalistes.

George Condo « Facebook »

Peinture, Acrylique, Huile et Pastel sur lin en trois parties (2017-2018) Biennale Art Venise

Son tableau « Facebook » est une expression du mensonge des réseaux sociaux où des “amis» vous confient leur amitié… sans être vos amis.
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook
George Condo, Facebook, détail, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Facebook

Dans son autre tableau « Standing Female Figure in Black Space » George Condo accentue le sens de la paranoïa avec des monstres certes cachés mais toujours menaçants.

George Condo « Standing Female Figure in Black Space »

Peinture, Huile et Pastel sur lin (2018) Biennale Art Venise
George Condo, Standing Female Figure in Black Space, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Standing Female Figure
George Condo, Standing Female Figure in Black Space, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Standing Female Figure
George Condo, Standing Female Figure in Black Space, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Standing Female Figure
George Condo, Standing Female Figure in Black Space, détail, à la Biennale d'Art de Venise
Standing Female Figure

George Condo « Double Elvis »

Peinture, Acrylique, Vernis métallique, Plâtre et Pastel sur lin (2019) Biennale Art Venise

George Condo, Double Elvis, à la Biennale d'Art de Venise
George Condo, Double Elvis
Son tableau « Double Elvis » exposé dans la Corderie de l'Arsenal, évoque l'époque où il travaillait pour Andy Warhol en imprimant la série de sérigraphies « Myths » dédiée aux icônes de la culture pop américaine, dont le « Double Elvis » de Warhol.

Mais dans ce tableau-ci, l'effet glamour de Warhol accentué par une sérigraphie argentée, inverse cette perception du roi du rock and roll en la remplaçant, à larges coups de pinceaux et pastels, par deux voyous-clochards qualifiés par lui-même de « grande glorification de la bassesse de l'humanité ».


Retour en haut de la page