Thermes de Dioclétien : Le Petit et le Grand Cloître et la Collection des Épigraphes

Sculpture antique dans le petit cloître Ludovisi du musée des Thermes de Dioclétien à Rome en Italie
Sculpture cloître Ludovisi
Construit en 1565, ce petit cloître connu sous le nom de « cloître Ludovisi » fut construit là où se trouvait le « Natatio » : la grande piscine d’un mètre de profondeur sur une surface de 4.000 m2.

En fait le cloître n’occupe qu’un tiers de cette surface, mais il offre plusieurs belles sculptures antiques dont le groupe composé de Mars et de Vénus retrouvés à Ostie.

La déesse Vénus est représentée presque entièrement nue, en train de séduire le dieu de la guerre.

La belle Vénus en train de demander à Mars de déposer son épée, d’oublier la fureur guerrière, et de céder à ses charmes et ses flatteries.

Une autre œuvre de qualité représente une femme voilée, de grande taille, dont le manteau la couvre jusqu’à terre. À la manière dont sa main tient son manteau, il s’agirait d’une prêtresse.

Une très jolie tête d’Apollon est également exposée ici, ainsi que celle de l’empereur Auguste.

Bien entendu, la tête de l’empereur Dioclétien, le « constructeur » de ces thermes, fait partie de la collection du cloître.

Stèle funéraire de la collection des épigraphes du musée des Thermes de Dioclétien à Rome en Italie
Stèle funéraire
Cette tête représente un jeune homme au visage large, avec un nez fort et de petits yeux.

La Collection des Épigraphes du Musée des Thermes de Dioclétien

10.000 : C’est le nombre de plaques et inscriptions, pour la plupart funéraires, qui sont exposées dans le musée. Une collection d’épigraphes particulièrement bien présentée dans des pièces totalement restaurées.

Ces épigraphes se trouvent à l’intérieur du musée qui présente trois niveaux dans lesquels vous pourrez aussi visiter une aile consacrée à la protohistoire ainsi qu’aux diverses religions pratiquées par les Romains, dont le culte de Mithra.

Le Grand Cloître dit de Michel-Ange

Le nom de Michel-Ange a toujours été associé à ce cloître comme s’il en avait été l’auteur, mais il s’agit probablement d’une erreur, l’artiste étant décédé un an avant sa construction.

Il est vrai que Michel-Ange avait été chargé de construire l’église Santa Maria degli Angeli dans les thermes de Dioclétien, ce qu’il fit avec brio trois ans avant sa mort, mais rien ne le rattache à ce cloître.

Le Grand Cloître de Michel-Ange au Musée des Thermes de Dioclétien à Rome en Italie
Le Grand Cloître de Michel-Ange
Que ce soit avec ou sans l’aide de Michel-Ange, il n’en reste pas moins que ce cloître est absolument superbe.

De forme carrée, il fut construit en 1565, et offre des arcades de 100 mètres de long sur chacun de ses côtés.

Sous ces arcades supportées par 100 colonnes, quelques centaines de statues, sarcophages et autres monuments funéraires sont exposés.

La plupart de ces œuvres datant du 1er et 2e siècle après Jésus-Christ.

Au centre du cloître, au milieu des cyprès, une très jolie fontaine datant de 1695 est entourée par de grandes têtes d’animaux qui proviendraient du forum de Trajan.

Musée et Bains Romains

Retour en haut de la page