Le Colisée : L'Amphithéâtre Flavien et son Velarium


Le Colisée, un Stade couvert : Le Velarium

Le Colisée à Rome en Italie, l'amphithéâtre Flavien
Le Colisée à Rome
Le Colisée pouvait être couvert de toiles, le « Velarium », pour protéger les spectateurs du soleil ou de la pluie.

La toile utilisée pour couvrir le Colisée était composée de voiles de bateau et pesait au total près de 80 tonnes !

Autant dire que la manipulation d’une telle surface de toile (186 mètres pour l’axe le plus long de l’ellipse) et d’un tel poids nécessitait une organisation et une exécution parfaite.

Cette couronne de voiles coulissantes était tendue sur 240 mâts en pin situés tout autour du Colisée.

Le Colisée à Rome en Italie, l'amphithéâtre Flavien
Le Colisée à Rome
On tendait cette immense toile au-dessus de l’amphithéâtre, à l’aide de poulies et de cordes attachées ensuite aux 240 mâts.

Ces manœuvres étaient exécutées par des marins de la flotte impériale romaine de Capo Miseno qui recevaient une formation spéciale avant de pouvoir participer à cette opération délicate et difficile.

Une caserne avait même été construite pour ces marins, afin de les loger pendant toute la durée des jeux.

L’Amphithéâtre Flavien

Dans l’antiquité, à Rome et en Grèce, les théâtres étaient semi-circulaires pour permettre à tous de pouvoir assister au mieux aux spectacles, avec en sus des qualités acoustiques amplifiées : pas de micros ni de haut-parleurs à cette époque !

Le Colisée à Rome en Italie, l'amphithéâtre Flavien
Le Colisée à Rome
Amphithéâtre signifie « double théâtre ».

Deux théâtres semi-circulaires étaient réunis pour créer un cercle complet.

Les premiers amphithéâtres étaient en bois, ce qui permettait, selon les besoins, d’utiliser chaque théâtre séparément ou de les réunir en un seul amphithéâtre en les faisant pivoter sur un axe.

On créa le premier amphithéâtre en pierre sous le règne de l’empereur Auguste.

Mais le plus célèbre de tous s’appelait « l’Amphithéâtre Flavien », et c’était l’unique nom utilisé par les Romains pour désigner le Colisée à l’époque où les jeux s’y déroulaient.

Page suivante : Le Colisée change de nom, le Colosse de Néron

Retour en haut de la page