Le David de Michel-Ange à Florence : La Consécration

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Le 25 janvier 1504, le travail était pratiquement achevé, et Michel-Ange avait largement mérité ses 400 ducats d’or pour cette œuvre exceptionnelle dont la beauté dépassait toutes les espérances.

Consécration et place d'honneur pour le David

Le gonfalonier Soderini suggéra qu’il méritait une place d’honneur où tout un chacun pourrait l’admirer de près.

On proposait deux sites possibles, déjà occupés par deux chefs-d’œuvre de Donatello à forte valeur symbolique et politique : soit à côté de l’entrée du palais de la seigneurie où se trouvait la Judith, soit dans la cour intérieure de ce même palais où se trouvait le David en bronze qui avait appartenu aux Médicis.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Le gonfalonier préféra convoquer tous les artistes florentins pour leur demander leur avis.

Michel-Ange était donc considéré comme le grand héritier du célèbre Donatello tant admiré.

Pour lui, c’était la consécration !

Il était devenu l’égal de ces grands artistes de la renaissance rassemblés au Palais de la Seigneurie en l’honneur de son David :

Chariot de transport du David de Michel-Ange Florence Italie
Chariot Transport du David
Piero Perugino, David Ghirlandaio, Piero di Cosimo, Filipino Lippi, Cosimo Rosselli, Andrea della Robbia, Antonio et Giuliano da Sangallo, Simone del Pollaiolo, Andrea Sansovino, son ami Francesco Granacci, Sandro Botticelli et Léonard de Vinci !

En face du palais de la Signoria !

On décida de l’installer en face du palais de la Signoria.

Antonio et Giuliano da Sangallo avaient été chargés de construire un engin adapté pour le déplacer en toute sécurité en lui évitant les vibrations durant son transport depuis le Duomo jusqu’à la place de la Signoria.

300 mètres, 40 hommes et 4 jours

Ils fabriquèrent une structure en bois autour de la statue en la suspendant à l’intérieur avec des cordes afin d’amortir les secousses du transport sur les pavés, un transport délicat qui dura quatre jours pour parcourir les 300 et quelques mètres qui la séparaient de la place.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
D’après un compte-rendu de l’époque, des opposants au gouvernement avaient jeté des pierres sur la statue la première nuit qui suivit sa sortie de l’atelier sans avoir pu lui causer de dommage, grâce à l’intervention rapide de la garde.

Le 18 mai 1504 à midi elle était arrivée à destination, mais son installation à la place de la Judith ne fut achevée que le 8 juin après un long et difficile travail fourni par une équipe de 40 hommes.

David : Il Gigante !

Le David de Michel-Ange dominait la place de la Signoria de toute sa hauteur où les Florentins, habitués aux statues de taille humaine de Donatello et de Verrocchio, furent tellement impressionnés qu’ils le surnommèrent « il Gigante », « le Géant ».

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Il Gigante, le géant de Michel-Ange est resté sur cette place jusqu’à ce que la commune de Florence décide de le mettre définitivement à l’abri des intempéries à l’Accademia, 369 années plus tard.

Afin de mettre ce chef-d’œuvre en valeur, l’architecte de la Galerie de l'Accademia, Emilio De Fabris, voulut construire une tribune naturellement éclairée par le haut à l’extrémité de la galerie des tableaux anciens.

Cette tribiune « sur mesure » est une véritable réussite, le David de Michel-Ange y est en effet superbement présenté.

En août 1873 David quittait la place de la Signoria pour le Musée de l’Accademia, où il attendit la fin des travaux (1882) avant de pouvoir être installé à la place où il se trouve encore aujourd’hui.

Page Précédente : Un Jeune Athlète


Retour en haut de la page