Le David de Michel-Ange à l'Accademia de Florence


Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
David de Michel-Ange
Connu et admiré du monde entier, le David de Michel-Ange gagnait la célébrité aussitôt après avoir été dévoilé au public florentin, surpris et émerveillé par l’extraordinaire beauté de cet athlète de marbre mesurant plus de cinq mètres de hauteur.

Une Œuvre Originale en rupture avec les précédents « David »

Michel-Ange avait sculpté une œuvre absolument originale, différente de celles de Donatello et de Verrocchio représentant un frêle adolescent tenant l’épée avec laquelle il a tranché la tête de son adversaire posée à ses pieds.

Cette statue monumentale d’un jeune homme nu, armé d’une simple pierre et d’une fronde posée sur l’épaule, ne correspondait plus à l’archétype du petit berger miraculeusement sorti vainqueur d’un combat devenu légendaire.

Andrea del Verrocchio, David, Sculpture bronze et or, 1466-1469, Musée du Bargello à Florence Italie
David de Verrocchio

Goliath : Un Guerrier Gigantesque

Le génie de Michel-Ange avait fait surgir la force et la grandeur du futur vainqueur d’un duel inégal avec Goliath, que la Bible a décrit sous les traits d’un guerrier gigantesque :

« Alors sortit des lignes philistines un champion qui s’appelait Goliath, de Gat. Sa taille était de six coudées et un empan. » (près de trois mètres)

« Il avait sur sa tête un casque de bronze, et il était revêtu d’une cuirasse à écailles ; le poids de la cuirasse était de cinq mille sicles de bronze. » (60 kg)

« Il avait aux jambes des jambières de bronze et un javelot de bronze en bandoulière. »

« Le bois de sa lance était comme une ensouple de tisserands et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer. » (environ 18 kg)
Os (Bible Osty) AT (Ancien Testament) 1 Sam (1er Livre Samuel) 17.4-7 (Chapitre 17 versets 4 à 7)

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange Le David

David contre l’invincible Goliath

L’invincible Goliath demandait à ses ennemis s’il y aurait parmi eux un homme capable de l’affronter dans un combat singulier dont le vainqueur assurerait la victoire de son propre camp :

« Moi, je lance, en ce jour, un défi aux lignes d’Israël. »

« Donnez-moi un homme, pour que nous nous battions ensemble ! »
Os AT - 1 Sam 17.10

« Le Philistin s’avançait matin et soir, et il se présenta pendant quarante jours. »
Os AT - 1 Sam 17.16

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Qui oserait se lancer dans ce duel pratiquement perdu d’avance, dont les conséquences seraient dramatiques pour le peuple hébreu promis à l’esclavage ?

David : Berger de Bethléem élu de Dieu

C’est le bel adolescent roux sachant jouer de la lyre, le berger de Bethléem élu de Dieu pour ses qualités de cœur et sa sagesse, c’est David qui se proposa :

Il dit au roi Saül :

« que le cœur ne défaille à personne à cause de celui-là ; ton serviteur ira se battre avec ce Philistin. »
Os AT - 1 Sam 17.32

En homme de guerre expérimenté, Saül lui fit remarquer qu’il n’était qu’un enfant et qu’il ne ferait pas le poids face à ce géant qui manie les armes depuis sa jeunesse.

Suite Page 02


Retour en haut de la page