Le David de Michel-Ange à l'Accademia de Florence : Un Jeune Athlète


La Beauté d’un Jeune Athlète alliant Force et Élégance

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Michel-Ange commença par faire table rase en faisant sauter le nœud vestimentaire ébauché par Duccio.

Quand il travaillait de nuit, il s’éclairait avec une chandelle plantée dans le trou au sommet d’un chapeau en forme de cône fabriqué avec une feuille de papier épais enroulée autour de son crâne.

Grâce à cette astuce, la lumière était concentrée sur la zone qu’il était en train de tailler.

Michel-Ange ambidextre, le David à deux mains

Il taillait son bloc sur tous les côtés à la fois en passant sans cesse de l’un à l’autre et, quand sa main droite ne pouvait plus tenir le maillet, sa main gauche prenait le relais sans perdre le rythme, un travail continu qui lui permettait de rester concentré sur son projet.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Son David incarnera le berger musicien qui n’a jamais porté la cuirasse ni manié le glaive, mais qui ne craint pas d’affronter les bêtes féroces à mains nues pour défendre ses brebis, l’élu de Dieu prêt à lancer sa pierre avec une telle précision et une telle force qu’elle tuera son terrible adversaire en lui perforant le front.

David le héros biblique sera un jeune athlète armé de sa seule fronde, à la manière dont Hercule, le héros de la mythologie grecque à la puissante musculature, était armé d’une simple massue.

David sera présenté à la manière dont les anciens représentaient les héros et les dieux.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David

La Statuaire Antique revisitée par Michel-Ange

Michel-Ange fit donc appel à la statuaire antique, mais en y appliquant ses propres connaissances de l’anatomie humaine acquises durant les dissections qu’il avait pratiquées quelques années plus tôt.

La sérénité et l’équilibre (le contrapposto) qui caractérisent la statuaire antique se lisent dans l’attitude de David :

En saisissant la fronde posée sur son épaule avec sa main gauche, il s’appuie sur sa jambe droite, tandis que sa jambe gauche légèrement fléchie et son bras droit resté le long du corps, sont au repos.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David

Le David : Une tranquillité d'apparence

Cette tranquillité s’efface dès qu’on remarque les veines gonflées par la tension de sa main droite dont les doigts sont repliés sur la pierre qui va tuer Goliath.

On pressent la force et l’énergie du bras prêt à la lancer.

Et sa tête, tournée vers la gauche, a fait gonfler les muscles du cou ; c’est l’instant décisif de ce duel inégal devenu légendaire, où le courage et la détermination apparaissent sur son beau visage d’éphèbe au regard durci sous les sourcils froncés par la concentration.

C’est l’instant où il risque tout pour sauver son peuple.

Michel-Ange Buonarroti, David, statue en marbre, 1501-1504, Galerie de l'Accademia à Florence Italie
Michel-Ange David
Ces détails révélateurs de l’état d’esprit de David ont été mis en valeur par les dimensions de la tête et de la main qui tient la pierre, un peu grandes par rapport au corps, cependant l’harmonie de l’ensemble demeure aux yeux de l’observateur placé en contrebas.

Alliance de la mystique judéo-chrétienne avec l’esthétique de la statuaire antique

Cette statue née d’une alliance de la mystique judéo-chrétienne avec l’esthétique de la statuaire antique incarne l’idéal du roi chrétien alliant force et beauté.

On sait que Michel-Ange aurait donné plus de relief à la musculature du dos si le bloc de marbre n’avait pas été trop aminci par Duccio, mais il ne s’en était pas trop inquiété étant donné que sa statue devait être adossée à un contrefort de l’église Santa Maria del Fiore.

Un Symbole Florentin - La Consécration de Michel-Ange


Retour en haut de la page