Venise Ville de l'Amour


sculpture amour procuraties nuove saint marc venise
Sculpture dans les arcades des Procuraties Nuove
Venise, ville de l'amour, qui en douterait ! Amours et amoureux célèbres, toute l'histoire de Venise est intimement liée à Cupidon.

Romantisme et érotisme, amour sacré ou amour profane, Cupidon règne ici en maître, toujours prêt à décocher ses flèches aux parfums enivrants.

En parlant d'érotisme et de libertinage, on pense bien évidemment à Giacomo Casanova ou encore à Giorgio Baffo et à la tradition bien vénitienne des courtisanes, souvent lettrées tout en étant légères.

On ne peut pas non plus oublier l'autre tradition locale, celle du sigisbée, galant de Madame avec le consentement de Monsieur, souvent plus âgé qu'elle et qui, plutôt que de ne pas savoir où se satisfera Madame, préfère la savoir dans des bras connus et… plus contrôlables.

Molmenti, dans son étude des moeurs vénitiennes, nous présente le Grand Canal, au soleil couchant du printemps :

« Les patriciennes étaient souvent accompagnées par leurs femmes de chambre, et elles échangeaient avec les gentilshommes, qui les suivaient sur une autre gondole, des oeillades et des sourires, nouant des intrigues d'amour dans cette rue unique au monde, entre les palais bruns de marbre, l'eau et le ciel aux riantes couleurs.

La nuit, les sérénades parcouraient le Grand Canal, et l'on voyait d'élégantes figures de femmes se dessiner sur les balcons lumineux. »
Molmenti - Vie Privée à Venise 1882

Si Venise était une ville de luxure elle est aussi la ville de l'amour sublime, de l'amour du beau, de l'amour pur et romantique. Les amours célèbres de George Sand avec Alfred de Musset, de Lord Byron, de Gabriele d'Annunzio et de bien d'autres encore, ont donné leurs lettres de noblesse amoureuses à Venise.

Voici ce que disait de l'amour, George Sand, séjournant alors à Venise, dans une lettre du 25 juin 1834 à son ami émile Paultre :

« La vie est la plus belle chose du monde quand on aime, et la plus détestable quand on cesse d'aimer.

C'est-à-dire que selon moi, l'amour est tout […] Le véritable amour, c'est quand le coeur, l'esprit et le corps se comprennent et s'embrassent. »


Les Incontournables : Palais des Doges, Basilique Saint-Marc, la Gondole, Excursions dans les îles, Musées de Venise



Retour en haut de la page