Vue depuis le pont de l'Accademia sur le Grand Canal, ses palais et l'église de la Salute à Venise
Vue sur le Grand Canal ses palais et l'église de la Salute

Le Pont de l'Accademia à Venise sur le Grand Canal : Une vue unique au monde

Ce qui fait le charme du pont de l'Accademia, c'est la vue magnifique qu'il offre sur le Grand Canal et ses Palais.

La hauteur assez importante du pont, fait d'une seule arche assez courbée, offre en effet une vue plongeante sur les palais les plus proches, un angle de vue que l'on n'a pas souvent à Venise.

Et les beaux palais ne manquent pas des deux côtés du pont de l'Accademia !

Vous constaterez donc qu'avec le pont du Rialto c'est certainement l'un des ponts où l'on s'arrête le plus à son sommet pour admirer la vue.

Son autre particularité est qu'il est en bois.

La structure de bois du pont de l'Accademia à Venise
La structure de bois du pont de l'Accademia
Et ceci n'est pas sans conséquences sur l'effet qu'il produit lorsqu'on le traverse : ça bouge, ça vibre, ça résonne, bref : il vit !

Son caractère un peu désuet lui donne sans doute un charme qui a fait que jusqu'à ce jour personne n'a osé remplacer cette relique provisoire.

En attendant, il joue les hommes-sandwichs à longueur d'année, affichant en plein milieu de son parapet des banderoles présentant la plupart du temps des expositions.

Et désormais, il semble que celles du Palais Grassi réussissent à le squatter en permanence.

L'écrivain Paul Morand commençait ses journées à Venise par le pont de l'Accademia.

Il aimait en effet s'asseoir au petit café situé à gauche (en venant du Sestier de San Marco), juste en bas du pont.

La vue sur le Grand Canal du côté de San Marco Saint-Marc à Venise
La vue sur le Grand Canal du côté de San Marco
Il faut dire que cet endroit est baigné de soleil le matin et Paul Morand y allait donc généralement vers dix heures pour cette raison. Comme il le disait lui-même, à cette heure là et à cet endroit :

« L'air n'a pas encore servi ; il court à vous, tout débarbouillé, venant de la mer. »
Paul Morand

Un autre écrivain français, qui nous a laissé un très beau livre sur Venise, “Venise que j'aime”, décrivait ainsi le pont de l'Accademia :

« C'est le pont de bois de l'Accademia.
La foule qui le monte et descend dans un amusant clappement de talons n'est plus tout à fait la même que celle du Rialto. »
André Fraigneau

Cette réflexion, des années 1950 est toujours vraie.

Le pont du Rialto, du fait de la présence des marchés de l'Erbaria et de la Pescheria tous proches, est encore largement utilisé par les Vénitiens, tandis que celui de l'Accademia, en particulier à partir de 9 heures du matin, est essentiellement utilisé par les… touristes.

A gauche le palazzo Guistinian Lolin et au fond le Pont de l'Accademia
A gauche le palazzo Guistinian Lolin et au fond le Pont de l'Accademia
Mais comme nous le disions plus haut, on ne se lasse pas de traverser le pont de l'Accademia pour sa vue, et ce de jour comme de nuit !

Cette vue superbe, ce paysage d'eau et de palais, était également ce qui charmait Henri de Régnier dans ses “Récits vénitiens” lorsqu'il passait par le pont de l'Accademia :

« Je me levai donc et me mis en chemin et, par S. Fantin, S. Maurizio et le Campo Morosini, j'atteignis le Ponte “dell' Academia”, qui traverse le Grand Canal en sa glorieuse perspective.

Cette vue m'est familière, certes, mais elle excite toujours mon admiration et je ne revois jamais la noble courbe de cette magnifique avenue d'eau sans être ému par sa beauté.

Ce sentiment fut si fort que j'eus quelque peine à continuer ma route. »
Henri de Régnier — “Récits vénitiens

Page Précédente : Histoire du Pont de l'Accademia


Retour en haut de la page