Les Iles de Venise et la Lagune


Venise, en haut de l'image, et sa lagune vue aerienne
Vue aérienne de Venise (en haut de l'image) et sa lagune
Vous connaissez les principales îles de Venise : La Giudecca, Murano, le Lido, Burano... mais il faut savoir que la lagune de Venise en compte des dizaines d'autres, petites mais aussi parfois de taille importante.

Si vous êtes tentés par une promenade dans les îles avec un gondolier :

Promenade avec un Gondolier dans les plus belles îles de Venise

Avant de s'installer dans les îles Realtine qui forment aujourd'hui le centre historique de Venise, d'où le nom de son pont le plus célèbre, le Rialto, le coeur de la ville se situait à Torcello, l'antique Venise.



Il y reste d'ailleurs quelques vestiges architecturaux dont une église imposante et son campanile. Pour le reste, la nature a totalement repris ses droits et “avalé” ce que les hommes y avaient durement bâti au cours des siècles.

L'abandon de Torcello est lié, d'après les historiens, aux moustiques. Ce sont donc ces petits animaux et les maladies qu'ils véhiculaient qui ont eu raison des habitants de cette ancienne Venise et poussé les Vénitiens à se fixer définitivement dans les îles Realtine.

Mais Venise reste encore une ville qui bat au rythme de sa lagune, de ses marées, de ses humeurs.

C'est ce caractère maritime qui a longtemps forgé le destin de la Sérénissime, une République de marins, guerroyant et commerçant dans toute la méditerranée et au-delà, mais aussi, plus modestement, une cité de pêcheurs.

Et cette histoire, ces liens privilégiés avec l'eau ont formé au cours des siècles le caractère particulier des vénitiens, leur ont donné cette particularité propre aux îliens de se sentir différents et de protéger à tout prix leur indépendance de ceux du “continent”, de la “Terra Ferma” comme on dit ici.

Pour autant, la plupart des îles qui entourent Venise se sont créé leur identité, sont chargées d'une histoire propre souvent tout aussi passionnante que celle de Venise.

Murano, la ville de l'Art du Verre où, pour des raisons liées tout simplement aux risques d'incendie, les fours des maîtres verriers avaient dû s'exiler.

Nurano île de Venise
Le charme coloré de l'île de Burano

Burano, la ville de la dentelle, une ville où les femmes, de la maestra à l'ouvrière ont forgé toute l'histoire et la réputation.

Le Lido, ville en tant que telle, devenue la “plage” de Venise et où a été tourné le fameux film “Mort à Venise”.

La Giudecca, quartier juif, puis ville des pauvres, des ouvriers, et maintenant prisée des artistes et écrivains pour son calme et son charme particulier.

Enfin la lagune elle-même, un jardin dans la mer où il fait bon voguer, glisser sur l'eau entre ses dizaines de petites îles tout aussi charmantes.

Venise et sa lagune c'est tout cela à la fois. Vous n'avez pas fini d'en faire le tour !



Retour en haut de la page