Les Églises de Venise


Visite Guidée Basilique Saint Marc + Billet coupe-file + Escapade à Murano
Visite Guidée de la Basilique Saint-Marc avec Billet coupe-file
Avant même de les voir, on les entend. Impossible de les ignorer, le son, la mélodie de leurs cloches est partout, résonne d'un mur de calle à l'autre, d'un rio à l'autre.

La musique des églises est partout à Venise, nous éveille, nous enchante, nous rappelle à instants réguliers leur présence, le battement de leur âme.

Mais en plus de leurs cloches c'est aussi par leurs clochers, leurs campaniles, qu'elles manifestent leur présence, véritables défis aux lois de la nature, bâtis sur pilotis et pourtant si haut et impressionnants.

Sur les 153 églises de Venise (île de la Giudecca incluse mais hors les îles de la Lagune) 40 ont été détruites, la plupart au XIXe siècle, dont l'essentlel par Napoleon Bonaparte puis les Autrichiens lors de leur occupation de Venise.

D'autres sont désormais fermées ou déconsacrées. Mais rassurez-vous, il en reste assez à admirer et visiter !

Comme les palais, les églises de Venise sont essentiellement bâties en briques, le matériau de construction léger par excellence comparé à la pierre “pleine”. Mais lorsque l'on doit construire des édifices aussi imposants sur de l'eau, cet aspect des choses est évidemment essentiel.

Et c'était le bon choix !

Les plus anciennes églises de Venise ont en effet atteint aujourd'hui l'âge de 1.000 ans et ce sans une ride. Bravo donc à leurs architectes, personne n'aurait parié sur une telle longévité dans un contexte naturel aussi hostile et complexe.

Église San Marcuola Cannaregio Venise
Église San Marcuola Cannaregio Venise
Vous verrez donc certaines églises qui n'ont jamais été “habillées”de marbres ou autres ornements. Leurs façades sont restées en briques brutes même si l'on peut apercevoir sur celles-ci les excroissances et autres éléments destinés à recevoir une “peau”de marbre ou d'autre matériaux plus riches et nobles pour l'oeil.

Plus de budget ou mort du donateur, car beaucoup d'églises étaient “offertes”par de riches mécènes qui, souvent espéraient ainsi s'acheter une place au Paradis... Toujours est-il que certaines églises sont ainsi restées inachevées.

Mais ne vous fiez pas seulement à l'extérieur, les intérieurs sont d'une richesse souvent surprenante.

Dorures et sculptures sont évidemment l'apanage des églises lorsque l'on parle de richesse. Mais ici, elle est souvent d'un autre ordre encore. Plus intérieure, plus profonde. On se “sent” dans un lieu consacré, on se sent “ailleurs”.

Église Sant'Alvise Cannaregio Venise
Église Sant'Alvise Cannaregio Venise
Ces ambiances très particulières des églises vénitiennes, grands paquebots sur l'eau, sont magnifiées par des peintures grandioses et par leurs tailles, leurs sujets, mais aussi leurs auteurs.

Tous les plus grands peintres vénitiens, qui de surcroît étaient souvent de plus parmi les plus grands de leur époque et ce au plan européen et pas seulement vénitien, ont participé à la décoration, à la mise en âme des églises de Venise.

Tous les genres et tous les styles sont présents et parfois même au sein d'une même église du fait des différents rajouts effectués au cours des siècles.

Bref, petites ou grandes, elles ont toutes quelque chose, en plus des tranches d'histoire qu'elles représentent et sans elles Venise serait toute autre ! Bonne visite !


Retour en haut de la page