Corte, Campi, Campielli, Piazza... à Venise


Enfants jouant sur le Campo San Stefano Venise
Enfants jouant le soir sur le Campo Santo Stefano à Venise
A l'origine, les Campi (Campo au singulier) étaient en terre battue et cultivés, d'où leur nom qui signifie “champs” dans notre langue.

Presque toujours situés devant une église et désormais dallés, ils sont aujourd'hui des lieux de vie et de rencontre fort prisés des vénitiens, grands mais aussi petits.

Tous ces campi et campielli sont en effet des terrains de jeux tout désignés pour les petits Vénitiens, qui y font du foot ou du vélo, même si c'est interdit à Venise.

Autre élément inévitable sur un campo: les cafés, il faut bien aussi penser aux parents, et c'est aussi ce qui donne cette atmosphère bourdonnante et sympathique propre aux campi.

Car si vous le savez pas encore, les Vénitiens adorent parler !

Campo Santo Stefano Venise enfants jouant sur un puits
Les puits sont aussi des terrains de jeu !
En automne ou en hiver, c'est aussi l'endroit où le soleil est capable de nous réchauffer le plus longtemps puisqu'il n'a pas besoin de plonger au coeur de calli étroites pour ce faire.

Ce qui rend les campi également particulièrement attirants à Venise, c'est la sensation d'espace qu'ils dégagent.

Après avoir sinué dans des calli étroites et tortueuses, le fait d'arriver sur un grand campo, comme celui de Santa Margherita ou celui de Santo Stefano, est toujours un plaisir : l'espace !

On respire un grand coup, la vue peut enfin porter loin et Venise paraît tout d'un coup plus grande !


Retour en haut de la page