La Basilique Saint-Marc à Venise


Les Origines de la basilique Saint-Marc

Façade de la Basilique Saint-Marc à Venise
Façade de la Basilique Saint-Marc à Venise
La Basilique Saint-Marc est beaucoup plus qu'une église, plus qu'un simple lieu religieux. C'est en en effet en même temps une œuvre éminemment politique destinée à renforcer l'identité et l'indépendance de Venise.

Toute son histoire est intimement liée à celle de la République, de sa fondation jusqu'aux multiples constructions et reconstructions qui aboutirent à la basilique Saint-Marc telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Le Corps de Saint-Marc

L'année 828 est une date charnière dans l'histoire de Venise. Cette année là, le corps de Saint-Marc est volé par deux marchands vénitiens à Alexandrie en Égypte et rapporté triomphalement à Venise.

Il faut savoir qu'une légende ancienne, relative à Saint-Marc, faisait la part belle à Aquilée, ville proche géographiquement de Venise mais située sur la terre ferme et surtout affiliée à l'empire germanique.

Aquilée, sur un plan religieux, est alors en conflit ouvert avec Grado. Grado représente la Venise maritime, liée à l'empire d'Orient, en opposition forte avec l'empire germanique symbolisé par Aquilée.

Le fait que le corps de Saint-Marc soit transporté à Venise est donc un élément de pouvoir autant que religieux. Venise s'empare ainsi de la légende dont se prévalait auparavant la rivale Aquilée.

On connaît la suite, Grado sera désignée par le Pape Léon IX, en 1053, “Nouvelle Aquilée”, tête et métropole de toute la Vénétie et de l'Istrie.

Et cette légende de Saint-Marc, "dérobée" à Aquilée, Venise va politiquement et religieusement s'en servir et l'embellir à son seul profit pendant les siècles qui vont suivre. Le mythe est né !

Acte de Naissance

L'acte de naissance de la Basilique Saint-Marc se situe en 829. C'est le testament du Doge Giustiniano Partecipazio qui fait un legs destiné à construire, en l'honneur de Saint-Marc, une basilique qui recevra son corps. Partecipazio précise également que cette basilique devra être bâtie sur le territoire de San Zaccaria.

Rappelons à ce titre que l'église et le couvent de San Zaccaria avaient été construits avant l'église de Saint-Marc par le même doge.

Délibérément Byzantine

Vue intérieure de la Basilique Saint-Marc
Vue intérieure de la Basilique Saint-Marc
Pour comprendre pourquoi la basilique Saint-Marc est si byzantine, il convient également de savoir que Giustiniano Partecipazio, le légataire et père premier de la basilique, était en poste à Constantinople lorsqu'il fut élu Doge.

L'église de San Zaccaria a d'ailleurs été construite avec l'aide du Basileus Léon V, empereur de Byzance, qui non seulement finança les travaux mais également envoya à Venise des artisans et des artistes pour la construire.

De plus, Venise, grâce à la dépouille de Saint-Marc, allait pouvoir affirmer non seulement sa prééminence par rapport à Aquilée, mais par la suite à Grado elle-même.

Il est évident que la basilique Saint-Marc, en adoptant une forme délibérément byzantine, renforçait aux yeux de tous la stature unique que Venise voulait imposer dans le monde de l'époque.

Page Suivante

La Basilique Saint-Marc sur Wikipedia

Facebook
Google +
Twitter
Linkedin
Ajoutez e-Venise.com à vos Favoris ! 
Imprimer ou enregistrer en PDF