Le Campanile de San Giorgio Maggiore
63 mètres (Saint Georges Majeur)


L'église et le campanile de San Giorgio Maggiore à Venise
L'église et le campanile de San Giorgio Maggiore
C'est l'un des campaniles les plus présents dans le paysage de Venise et qui bénéficie, grâce à sa situation sur l'île de San Giorgio Maggiore, face à la Piazzetta de Saint-Marc, d'un emplacement qui le met particulièrement bien en valeur.

Tous les couchers et levers de soleils que vous pourrez admirer à Venise, depuis la Piazzetta San Marco ou le quai des Schiavoni, mettent en scène le Campanile de San Giorgio Maggiore et la façade de son église, bâtie par Andrea Palladio, les baignant tous deux dans une lueur jaune virant à l'orangé et digne des plus beaux films en technicolor !

Le campanile de Saint Georges Majeur
Le campanile de Saint Georges Majeur
« Bien qu'elle ne fût qu'a une portée de fusil, l'Île de San Giorgio Maggiore s'enveloppait, à mes yeux, d'une atmosphère diaphane qui dessinait plus doucement sur l'horizon ses lignes, sans leur rien enlever de leur finesse.

L'église de Palladio, le fût rouge et blanc de son campanile, que l'ombre projetée de la coupole faisait, par opposition, briller d'un coup de lumière, ses élégants clochetons et la colonnade de son portique, triomphaient dans cette gaze impalpable que les Barbares du Nord appellent brume et qui ne mérite ce nom que chez eux...

Et, sous le ciel rosé, l'étrange lagune gardait son vert très pâle — irisé à peine — sur la grande nappe fuyante, d'un tout petit clapotement d'argent que coupait, par intervalles, la svelte silhouette de ses gondoles noires. »
Léopold Gironde - Souvenirs d'Italie 1907

Et on ne se lasse pas de la beauté de ce campanile.

Qu'il soit baigné de lumière ou nimbé de brume, il est là, présent, omniprésent, encore plus visible que le Campanile de Saint-Marc car aucun bâtiment n'en cache la vue, encore plus ancré dans le paysage de Venise, car il le caractérise à lui seul, dans cette partie de la lagune.

Le Campanile de Saint Georges Majeur
Le Campanile de Saint Georges Majeur
« Là-bas, sur l'autre rive, assis au milieu des eaux dorées comme une île féerique, Saint-Georges-Majeur, avec son campanile et son dôme étincelants sous le soleil qui se lève. »
Pierre Loti - L'Exilée

Le Campanile de Saint Georges Majeur est une belle et haute tour en briques rouges et en pierre d'Istrie blanche.

C'est aussi l'un des plus hauts campaniles de Venise et l'un des deux seuls où l'on puisse encore monter avec celui de Saint-Marc

On peut aussi monter à celui de l'île de Torcello (actuellement en travaux et donc fermé) mais on est alors assez loin de Venise.

« Le clocher de Saint Georges Majeur avec son ombre opaque qui s'allonge au loin, tranche en noir sur cet embrasement aquatique, ce qui le grandit d'une façon démesurée et lui donne l'air d'avoir sa base au fond de l'abîme. »
Théophile Gautier - Italia 1855

Page Suivante : Le campanile s'effondre en 1442 et encore en 1774


Retour en haut de la page